Gagner de la place en mémoire interne… (1ère partie)

La gestion de la mémoire et son optimisation reste l’un des principaux soucis de beaucoup de possesseurs de mobiles sous android.
On ne peut pas commencer ce sujet sans aborder l’invraissemblable maladresse des concepteurs d’Android qui ont jugé bon d’appeler « carte SD » la carte sur laquelle est installé le système. On en arrive même à se demander s’il ne l’ont pas fait exprès, histoire d’embrouiller les pistes et provoquer bien des malentendus.
Tout aurait été plus clair s’ils l’avaient appelé « carte système » ou « carte interne » !  Mais que peut-on leur reprocher puiqu’il s’agit effectivement d’une carte SD ?…
Donc par défaut les mobiles sous Android (smartphone & tablettes) sont fournis avec un carte SD scindée en deux parties : La « Racine » qui contient le système et la « Mémoire interne », la « Racine » n’étant accessible qu’aux appareils « Rootés ».

Déplacer les applications « utilisateur » sur la carte externe :
Nota : on appelle appli « utilisateur » une application téléchargée depuis le store.

Il semblerait que les dirigeants de Google aient traversé une crise de « mégalo appletesque » en voulant sous un fallacieux prétexte de sécurité bloquer l’accès aux cartes externes, la vrai raison étant bien entendu les parts de marché du « Cloud ». Ils ont heureusement assez vite fait marche arrière devant la fronde générale que cala a très vite soulèvée. Espérons que ça dure…
Beaucoup d’appareils permettent nativement de déplacer les applis « utilisateur » vers la carte SD externe. Ce n’est pas hélas le cas de tous, même si heureusement c’est généralement possible avec les appareils de marque.

Lorsqu’un appareil dispose d’une carte externe et que le système le permet, de plus en plus d’applications sont prévues pour s’installer automatiquement dessus.
Il faut savoir que toute les applis ne doivent cependant pas être déplacées et que lorsqu’une appli l’est, il en reste toujours un petit morceau sur la racine afin que le système puisse continuer de la voir et la gérer. La taille de cette partie résiduelle dépend un peu du type d’appli et beaucoup de la compétence du développeur et de son respect du confort des utilisateurs.

Remarques :
1. Toutes les applications ne doivent pas être déplacées. C’est notamment le cas de celles qui devent être lancées au démarrage et de celles proposant ds widgets.
Attention  : ce n’est pas parce que certaines d’entre-elles semblent pouvoir être déplacées qu’il faut obligatoirement le faire. Pire, si certaines s’installent d’elles-mêmes sur la carte externe il faut prendre le temps de les renvoyer en mémoire interne si vous souhaitez qu’elles fonctionnent correctement et fournissent le ou les services escomptés.

2. Il reste quelques applications « utilisateur » qui ne peuvent pas être déplacées alors que cela ne poserait aucun problème. Ce sont » généralement d’anciennes applis ou des applis écrites par des développeurs peu compétents ou ce qui revient souvent au même peu enclins à prendre en considération le confort des utilisateurs.
Pour pouvoir « forcer » le déplacement de ces applications il suffit d’être « Rooté » et de disposer d’une outil comme « DS Super App2SD » ( lite ou pro )

logo  DS Super App2SD Lite DS Super App2SD Lite
Droidsail
Gratuit   
Avis : 3,9/5
Play Store Amazon


Remarque : en ce qui me concerne, je déplace sur la carte externe les applis que je ne souhaite pas voir se lancer au démarrage alors qu’elles sont prévues pour, et dont je ne souhaite pas bien entendu utiliser les widgets. C’est quelque part une garantie supplémentaire de l’optimisation du boot.

3. Les applications système ne peuvent théoriquement pas être déplacées
Pour pouvoir le faire il faut d’abord « convertir » l’appli système à déplacer en appli « utilisateur »…
Attention, nous entrons là dans un domaine réservé aux initiés qui connaissent les risques encourus et savent en assumer les conséquence…
Il faut obligatoirement être « Rooté » et mon conseil est qui si vous n’êtes pas un pro, vous devriez vous contenter de convertir et déplacer les applications « tierces » gracieusement fournies avec votre appareil. Ce sont généralement des applis de bureautique, de dessin, un anti-virus … etc.

Télécharger DroidSoft sur Android smartphone et tablette

Articles similaires

Aucun commentaire

Commentez !

*