Google Music : comment ça marche

Google Music est un service façon iTunes qui vous permet d’acheter mais aussi de stocker dans le cloud et de lire vos morceaux.

Google Music est ouvert depuis le 13 novembre, mais comment ça marche ?

google music

Premièrement, depuis votre ordinateur, allez sur le Google Play Store et connectez-vous avec le compte Google que vous utilisez sur votre smartphone ou tablette Android.

Une fois cela fait, allez sur Google Music.

La première fois, il faut acceptation les conditions d’utilisation et les règles de confidentialité.

Google Music, Google Music : comment ça marche

Ensuite, vous avez le choix d’installer Music Manager ou non. Ce logiciel qui va s’installer sur votre PC/Mac vous permettra d’envoyer vos propres musiques sur le cloud de Google afin que celui-ci vous les propose à l’écoute peut importe où vous vous trouvez.

Installez-le si vous êtes intéressés. Une fois lancé, Music Manager vous demandera vos identifiants Google et l’emplacement de votre musique. Choisissez le répertoire le plus global et le logiciel trouvera tout.

Music Manager va tout synchroniser et le fera à chaque fois que vous ajouterez des morceaux.

Vous avez une limite de 20 000 titres, sympa non ?

Une fois cela fait, jetez un coup d’oeil à la page d’accueil de Google Music. Vous y voyez toute votre musique (si vous avez tout transférer).

Si vous n’avez rien, il est peut-être temps d’acheter quelques titres.

Pour cela, allez sur le Google Music Store.

Google Music, Google Music : comment ça marche

Choisissez un morceaux à acheter et hop, il sera synchronisé sur le cloud et disponible sur votre ordinateur et appareil Android.

C’est aussi simple que de prendre un jeu ou une app Android pour votre smartphone ou tablette.

Pour profiter de la musique sur votre smartphone ou tablette Android justement, il vous faudra l’application Google Music officielle disponible gratuitement sur le Play Store.

Au premier lancement, la synchronisation prendra quelques minutes. Ensuite c’est que du bonheur !

PS : Attention si vous désirez écouter un album en mode hors-ligne (sans 3G ou Wifi), il faudra le stocker physiquement sur l’appareil en restant appuyé 2 à 3 secondes sur le dit album et en choisissant « stocker sur l’appareil ».

PS2 : pour afficher les titres physiquement disponible, appuyez en haut à gauche de l’écran et choissisez « de l’appareil uniquement ».

Google Music, Google Music : comment ça marche
Med

Curieux de la mobilité et de la technologie en général, j'essaie tout ce qui se fait en matière d'appareils : Android et Google bien sûr mais aussi Apple, Samsung, Amazon, Microsoft, etc. Les jeux vidéos, le développement, l'art et le design complètent le tableau.Suivez-moi sur TwitterLes autres sites : DroidSoft iPhoneSoft iPhoneTweak

3 thoughts on “Google Music : comment ça marche”

  1. App très sympa que j’utilise depuis environ 2 ans mais limitée à 20 000 titres (du coup j’utilse 3 comptes pour accéder à toute ma musique…), une alternative sympa et sans limites : audiogalaxy (seul bémol, la musique n’est pas réellement uploadé sur leurs seveurs, du coup l’ordinateur contenant la musique doit rester allumé)

  2. Grand addict de l’iphone, je cherchais a transférer mon son d’Itunes (384 playlists 48 giga c’est du boulot!!! ) sur mon galaxy S3, c’est désormais chose faite, et en + c’est très simple a effectuer!!! Pour ceux qui sont limité aux 20000 titres et on beaucoup de zik a mettre sur le cloud, on peut aisément créer une autre adresse gmail ( j’en ai 5 ).
    Le upload est un peu mou, que 1445 titres en 24h (2 méga upload) mais bon on va pas trop se plaindre…
    Et gaffe aux formats uploadé aussi: https://support.google.com/googleplay/bin/answer.py?hl=fr&answer=1100462&topic=2450455&ctx=topic

    C’est fini le temps ou je ramenais mon Ipod chez les autres et ou tout le monde le tripotait, tombé par terre, etc… Enjoy :)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.