24h chez Google : La Ouya le 9 juin, Free Mobile, le One pas réparable…

Voici notre condensé des actualités quotidiennes les plus importantes de l’univers Google.

Aujourd’hui au programme : la Ouya le 9 juin, appels à l’étranger avec le forfait à 2 € de Free, le HTC One ne se répare pas et Google cartonne sur iOS.

La Ouya le 9 juin. C’est enfin officiel, la console Android Ouya sortira le 9 juin aux Etats-Unis, au Canada et en Angleterre. Elle coûtera $99, mais on ne sait pas encore quand elle sera disponible chez nous. La Ouya sera fournie d’office avec une manette et un cable HDMI. Il faudra débourser un peu moins de 50 € pour acheter une deuxième manette. Et au début, elle devrait être disponible seulement en ligne.

Petit mais costaud.
Petit mais costaud.

Appels à l’étranger avec le forfait à 2 € de Free. L’opérateur low-cost aurait décidé d’inclure les appels vers l’étranger dans son forfait premier prixPour l’activer, il faut se rendre dans son espace client et cocher l’option Voyage. Il faut ensuite créditer 10 € obligatoirement pour pouvoir en profiter pleinement. On attend la confirmation officielle de Free Mobile.

Le HTC One ne se répare pas. Les spécialistes d’iFixit viennent de s’attaquer à la dernière production d’HTC et leur verdict est sans appel : le One est quasiment irréparable. Après leurs tests, le smartphone obtient la note de « réparabilité » de 1 sur 10 ! Le coque en aluminium « uni-body » et l’absence de vis apparentes ne sont pas étrangères à ce score catastrophique.

Réparation HTC One

Google cartonne sur iOS. Les dirigeants d’Apple doivent l’avoir mauvaise. Si on enlève les jeux vidéo du classement, Google se place sur les deux premières marches du podium sur l’App Store, avec Maps et Youtube. De façon assez étonnante, et vous l’avez peut-être déjà remarqué, c’est Facebook qui se classe premier sur le Google Play.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.