xavier niel free mobile interview

Free toujours plus proche de T-Mobile ?

Selon les Echos, le rachat de T-Mobile par Iliad, la maison-mère de Free Mobile, se présente chaque jour un peu mieux. Xavier Niel pourrait même trouver un accord la semaine prochaine, grâce à de nouveaux partenaires.

La bonne nouvelle provient en réalité d’Allemagne, puisque l’actionnaire majoritaire de l’opérateur américain, Deutsche Telekom, pourrait revoir son prix à la baisse d’après le quotidien économique.

« On a appris la semaine dernière, à la suite d’une indiscrétion, que Deutsche Telekom, qui contrôle à 67 % T-Mobile US, se contenterait d’un prix de 35 dollars par action pour vendre sa filiale américaine. Fin juillet, le groupe de Xavier Niel avait proposé 33 dollars par action pour 56,6 % du capital et essuyé une légère rebuffade. »

xavier niel free mobile interview

Rien n’est encore joué, mais excepté l’américain Dish, un opérateur satellitaire, aucun autre nom ne revient comme concurrent de l’offre française.

On saura avec certitude contre qui Iliad devra batailler, le 12 septembre au plus tard, date à laquelle débutera le processus d’enchères de fréquences AWS-3 aux Etats-Unis, bloquant le marché pour plusieurs mois.