Accusations de favoritismes chez Google

Le Wall Street Journal a reçu un rapport de Federal Trade Commission, par mail, visiblement à cause d’une erreur. Mais grâce à ce document de 160 pages, en provenance directe du régulateur américain du commerce, le quotidien a pu pointer du doigt certaines pratiques douteuses de Google.

Selon ce texte, la firme de Mountain View favorise ses propres services au détriment de leurs concurrents, lors de recherches d’utilisateurs sur Google. Et cela, même si les résultats fournis par ses services sont moins pertinents.

larry page avec les google glass

L’autorité américaine ajoute que ces pratiques déloyales sont particulièrement présentes dans deux domaines d’intérêt pour Google, avec la vente en ligne (Shopping) et les comparateurs de vols aériens (Travel).

En réalité, ce rapport date de 2013, mais le quotidien financier a obtenu la version non-censurée par la justice. A la lumière de ces nouveaux éléments, de nombreux observateurs s’interrogent d’ailleurs, pour comprendre comment Google a pu échapper à la moindre sanction, malgré la teneur des accusations. La preuve avec la conclusion de ce rapport :

« La conduite [de Google] a généré — et générera à l’avenir — une véritable nuisance pour les consommateurs et pour l’innovation sur les marchés de la recherche et de la publicité en ligne. »

Pour l’instant, les concurrents lésés par Google, comme Yelp ou TripAdvisor par exemple, n’ont pas communiqué sur cette polémique.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.