Les montres Android Wear interdites au BAC

Mi-juin, les bacheliers vont entrer dans les salles d’examens afin d’obtenir leur baccalauréat. Par contre, pas la peine de remplir les montres Android Wear avec des notes, des astuces, etc car le règlement de l’Education Nationale a changé et précise que les smartwatches seront interdites, d’après un texte issu de l’académie Nance-Metz :

Les téléphones portables « smartphones », tablettes tactiles, les montres connectées, et de manière générale, tout appareil doté d’une mémoire électronique permettant la consultation de fichiers doivent impérativement être éteints et rangés dans le sac du candidat.

Si vous voulez tricher, sachez que « toutes les académies seront désormais équipées de détecteurs de téléphones portables (dont le nombre et l’emplacement sont confidentiels) » et « ils circuleront de façon aléatoire dans les lieux d’examen« .

Vous aviez prévu d’utiliser une montre pour avoir plus que l’heure ? :)

android wear 5.1

Med

Curieux de la mobilité et de la technologie en général, j'essaie tout ce qui se fait en matière d'appareils : Android et Google bien sûr mais aussi Apple, Samsung, Amazon, Microsoft, etc. Les jeux vidéos, le développement, l'art et le design complètent le tableau. Suivez-moi sur Twitter Les autres sites : DroidSoft iPhoneSoft iPhoneTweak

2 thoughts on “Les montres Android Wear interdites au BAC”

  1. C’est vraiment n’importe quoi le coup du détecteur de portable. Un prof qui fait les 100 pas dans les rangs est bien plus efficace que n’importe quelle détecteur. Mais bon les profs sont occupés à lire le journal pendant les épreuves… C’est peut-être juste ça le problème…

  2. @MMlemanchot – mobile : Je peux t’assurer qu’un élève qui triche bien ne se fera pas voir par un prof qui passe (j’en avais un dans ma salle qui trichait au bac il y a un an et il ne s’est pas fait avoir)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.