Mozilla Webmaker sort en version finale

Webmaker a été lancé en 2012  par Mozilla mais vient à peine de sortir en version finale. Le projet n’a pas changé depuis le début et doit permettre aux utilisateurs de créer rapidement et facilement du contenu pour le web grâce à un éditeur WYSIWYG. Il permet aussi d’intégrer tout type de contenu. L’idée est d’offrir un moyen d’expression à des utilisateurs qui n’en ont pas forcément les moyens d’habitude.

Webmaker n’est pas disponible en français mais en anglais, portugais brésilien, bengali et indonésien. En choisissant ces langues, Mozilla cible les régions du monde où la technologie est surtout utilisée pour la consommation des contenus et non pour la création, quand elle est présente.

Les créations sont visibles sur n’importe quel plateforme. On peut écrire des titres, en choisir la couleur, la police, la taille et ainsi de suite, puis remplir un billet comme on le ferait avec un Système de gestion de contenu. On pourrait facilement comparer ce service à un WordPress simplifié. Un utilisateur peut ainsi publier des photos puis les arranger selon plusieurs modèles et y ajouter des annotations.

Par rapport à la bêta, des fonctionnalités supplémentaires ont également été ajoutées. La plus importante est que les projets créés par Webmaker sont désormais visibles depuis n’importe quelles autres plateformes, un point important aujourd’hui vu la diversité du marché. L’autre ajout est la possibilité de géolocaliser son contenu, permettant ainsi aux autres utilisateurs de voir ce qui a été créé autour de lui.

Vous pouvez télécharger l’application sur le Play Store mais si vous avez l’habitude des CMS, le service vous paraîtra surement très limité, mais le service évoluera dans le futur. Une application IOS est aussi prévue mais elle n’est pas la priorité.

logo  Webmaker Webmaker
Mozilla
Gratuit   
Avis : 4,3/5
Play Store Amazon

 Webmaker 1 Webmaker 2 Webmaker 3 Webmaker 4

Mozilla Webmaker, Mozilla Webmaker sort en version finale
Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.