Xiaomi annonce avoir vendu plus de 70 millions de smartphones en 2015

Xiaomi aura faut une bonne année même si moins bonne que prévue. 

Ainsi, l’ancien numéro un du marché chinois annonce officiellement avoir écoulé plus de 70 millions de smartphones durant l’année 2015, ce qui est environ 10 millions de plus que le volume global des ventes de 2014. Pour de nombreux fabricants, cela est très bien mais pour Xiaomi, le bilan reste nettement plus mitigé, qui aura pratiquement loupé tous ses objectifs. En effet, au début de l’année 2015, Xiaomi se fixait pour objectif de dépasser la barre des 100 millions de smartphones vendus; au final, le fabricant aura donc écoulé plus de 70 millions d’exemplaires après déjà une re-estimation à la baisse, à 80 millions. Si ces résultats s’avèrent assez décevants pour Xiaomi c’est qu’ils reflètent aussi une difficulté nouvelle à trouver des relais de croissance, après des années d’une course folle que rien ne semblait pouvoir arrêter. C’est principalement en Chine que Xiaomi a perdu de sa splendeur, rejoint par Apple en grande forme et surtout largement dépassé par Huawei, le nouveau numéro un du marché chinois et troisième fabricant mondial.

Mi3-Xiaomi-Headquarters.jpg

Même si tout n’est pas rose pour Xiaomi, il y a aussi des raisons de se réjouir, à commencer par l’expansion commerciale vers d’autres pays que la Chine où le fabricant doit bientôt vendre ses Redmi Note 2 Pro, Redmi Note 2 et Mi 4i sur les marchés des Emirats Arabes Unis et de l’Arabie Saoudite. Ce n’est pas encore le grand rush vers les Etats-Unis ou l’Europe, mais au moins Xiaomi ne se condamne pas à faire du surplace sur son marché national.

 

Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.