Le fisc français réclame 1,6 milliard d’euros à Google

Google est en plein dans le viseur du fisc français ,puisque ce dernier lui réclame 1,6 milliard d’euros au groupe américain, pour des arriérés d’impôts, selon l’AFP. Le ministère de l’Économie n’a pas voulu commenter le dossier, invoquant « le secret fiscal ».

Attention, cela ne signifie pas que Google va devoir obligatoirement payer ce montant. Il va y avoir des recours, et peut-être à la fin, une négociation, notamment sur les pénalités. Ce chiffre a été rendu public alors que le patron de Google, Sundar Pichai, se trouve à Paris, où il a rencontré ce soir le ministre de l’Économie Emmanuel Macron. Il est fort possible que les deux hommes aient évoqué le sujet lors de leur rencontre.

Pourquoi une telle somme ? En juin 2011, plusieurs perquisitions et saisies avaient été réalisées dans les locaux parisiens de Google France, dans le cadre d’une enquête sur les « prix de transfert » entre la branche française de la société américaine et sa filiale irlandaise. Comme d’autres multinationales, Google passe par l’Irlande pour échapper aux impôts de chaque pays ou du moins, en payer le moins possible. L’Irlande a l’avantage de proposer une fiscalité très faible sur les bénéfices des sociétés, à savoir 12,5%.

google logo 2015 nouveau

En France, Google emploie 700 personnes et y a réalisé un bénéfice de 12,2 millions d’euros en 2014.

 

, Le fisc français réclame 1,6 milliard d’euros à Google
Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.