Fragmentation Android : Marshmallow reste faible mais double sa part

Google vient de dévoiler les derniers chiffres concernant la fragmentation d’Android, à la date du 4 avril. Android Marshmallow progresse bien et double même en passant de 2,3% à 4,6%. Toutefois, cela est encore faible.

Son cas est d’ailleurs inquiétant, puisque l’OS est sortit à l’automne dernier. En effet, les fabricants mettent beaucoup de temps pour déployer la mise à jour chez l’ensemble des utilisateurs et ne profitent donc pas des dernières nouveautés en date, ce qui peut en déranger certains. Les plus pressés sont obligés de prendre un Nexus.

Fragmentation-Android-Avril-2016

Pour le reste, Android Lollipop a une part de 36,1% avec +0,3% par rapport au mois dernier, Android KikKat est à 33,4% avec -0,9%, Android Jelly Bean à 21,3% avec -1% et Android Ice Cream Sandwich à 2,2% avec -0,1%. De leur côté, Android Gingerbread et Android Froyo gardent leurs parts respectives de 2,6% et 0,1%.

, Fragmentation Android : Marshmallow reste faible mais double sa part
Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

3 thoughts on “Fragmentation Android : Marshmallow reste faible mais double sa part”

  1. @quand – mobile : Flash la ROM fr sans surchouche opérateur. Simple à faire, même pour les néophytes (dont moi).
    Mon s6 edge est survitaminé maintenant !

  2. @quand – mobile : je l’ai installé il y a 2 semaines sur mon s6 edge+ et je le regrette amèrement. plus d’accès à l’application Messages native et les photos ont l’air plus floues….

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.