24h sur la planète Google : une télécommande HTC, pas d’Android sur Ubuntu, Huawei…

Voici notre condensé des actualités quotidiennes les plus importantes de l’univers Google.

Aujourd’hui au programme : une télécommande HTC Mini, pas d’applications Android sur les Ubuntu Phone, une pétition américaine pour le déblocage des mobiles et les excellents résultats de Huawei.

Pas d’applications Android sur les Ubuntu Phone. Les responsables du projet viennent de l’annoncer officiellement : Ubuntu Mobile ne supportera pas les applications Android. Cela risque de poser un réel problème au début, puisqu’il n’y aura pas non plus de magasin numérique. De quoi remettre un peu en question l’intérêt de cet OS.

ubuntu smartphone

Une télécommande HTC Mini. Le dernier 5 pouces d’HTC, le Butterfly, sera vendu avec une télécommande. L’intérêt supposé, de cet accessoire surprenant, serait de pouvoir se servir à distance de son téléphone. On pourrait par exemple téléphoner, ou envoyer un SMS sans sortir son imposant smartphone de son sac. Pour l’instant, cet objet est réservé au marché chinois. Tant mieux, aurait-on envie d’ajouter.

htc_mini

Une pétition américaine pour le déblocage des mobiles. La nouvelle loi entrant en vigueur aujourd’hui, des citoyens américains ont décidé de lancer une pétition pour demander à la Maison Blanche de revenir sur cette décision. Si 100 000 personnes la signent, en moins de trente jours, le Président sera forcé de répondre selon les règles de de la loi, We the People Initiative. 

Les excellents résultats de Huawei. En 2012, le constructeur chinois a été le troisième vendeur de smartphones dans le monde. Au quatrième trimestre, 11 millions d’exemplaires ont été vendus. Sony et ZTE ont aussi gagné des parts de marché, par rapport à la même période l’an passé. Ils se placent respectivement quatrième et cinquième.

Stats constructeurs mobiles 4eme 2012

Télécharger DroidSoft sur Android smartphone et tablette

Articles similaires

Aucun commentaire

Commentez !

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.