Final Fantasy Brave Exvius sort du Japon

Square Enix vient d’annoncer que Final Fantasy Brave Exvius va enfin être disponible hors du Japon.

Pour l’occasion le géant japonais vient d’ouvrir un site internet qui dévoile de nombreuses informations sur le jeu, mais propose également un système de pré-enregistrement qui pourrait faire gagner des bonus fort sympathiques. Chaque personne qui se pré-enregistre à partir du 16 mai recevra 30 points de cristaux qui, cumulés, débloquent des paliers de bonus :

  • 1,000,000 Points : une armure Magitek de Terra de Final Fantasy VI qui éliminera les ennemis.
  • 1,500,000 Points : trois Élixirs et 5,000 points d’amitié qui permettront à nos héros de continuer de combattre affrontements après affrontements.
  • 2,500,000 Points : 500 Lapis = possibilité d’invoquer des alliés avec les cristaux magiques.
  • 3,500,000 Points : cinq queues de Phoenix et 10,000 Gil pour ramener à la vie les héros morts au combat.
  • 5,500,000 Points : 10 tickets d’invocations classés rares qui permettent d’invoquer des créatures légendaires.

Final-Fantasy-Brave-Exvius-ingames

Final Fantasy Brave Exvius n’a pas encore de date fixe pour une sortie chez nous, mais Square Enix ne devrait pas tarder à mettre en vente son RPG free to play spécialement conçu pour les plateformes mobiles.

Final Fantasy Brave Exvius propose un scénario et des personnages spécialement conçus pour lui, mais différents clin d’oeil à plusieurs épisodes de la série sont inclus dans le jeu, tel que la possibilité de débloquer des personnages bien connus, style Terra de Final Fantasy VI. Pour l’instant nous ne savons pas si le jeu aura droit à une traduction complète dans les différentes langues pour l’Europe, ou juste à une version anglaise.

, Final Fantasy Brave Exvius sort du Japon
Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.