Sommes-nous prêts au smartphone pour hardcore gamers?

Le téléphone pour gamers a eu une histoire assez agitée. Que ce soit avec le Nokia N-Gage, l’Acer Predator 6 ou le Sonny Ericsson Xperia PLAY, l’expérience n’a jamais vraiment fonctionné. Pendant ce temps, de nombreux appareils de jeux portables ont été couronnés de succès depuis la Game Boy jusqu’à la récente Nintendo Switch qui nous a prouvé une nouvelle fois le potentiel de la console portable. 

D’après une rumeur, Razer pourrait sortir un téléphone Android qui ciblerait les Hardcore Gamers. Ceci n’est qu’une rumeur et ne se base sur aucune déclaration officielle de Razer.  Mais elle a néanmoins soulevé une question intéressante : compte tenu des échecs passés et des succès récents dans le matériel de jeu spécialisé, est-ce que nous sommes enfin prêts pour un smartphone pour les Hardcore Gamers?

Casual Gamer vs Hardcore Gamer

Tout d’abord, il pourrait être nécessaire de définir les notions de « Casual Gamer » et « Hardcore Gamer ». Il y a des joueurs qui veulent investir du temps et de l’argent dans les jeux vidéo, ou vouloir jouer le mieux possible, d’autres joueurs qui jouent à l’occasion, simplement pour se divertir de temps à autre.

Mais il y a des joueurs à l’écart de ces deux catégories par exemple, quelqu’un qui a fini tous les Dark Souls, mais qui a aussi passé du temps à jouer à « 5-minute stints of dig deep ». Cette personne a réussis à finir un des jeux les plus durs, mais sans forcément être perfectionniste ; on ne peut donc pas vraiment la classer dans une ou l’autre des catégories.

Les termes sont ambigus et bien souvent débattus, mais pour simplifier, il suffit de considérer que lorsque j’écris Hardcore Gamer, je parle d’un joueur perfectionniste, compétitif. 

Le mythe autour des graphismes

Le marché des jeux mobiles est conséquent : les chiffres de téléchargement Google Play Store nous le montrent.  Mais les smartphones Android actuels sont déjà très performants quand il s’agit de jouer.

En d’autres termes, si un téléphone visant  les joueurs ne pouvait profiter que des jeux déjà disponibles sur le Google Play Store, il n’aurait pas beaucoup plus a offrir que tout autre téléphone moyen-haut de gamme. 

D’ailleurs les graphismes ne font pas tout: Vous n’avez pas besoin d’un matériel particulièrement bon pour vivre des expériences dites Hardcore. Regardez, par exemple Dwarf Fortress par rapport à UNKILLED dans les screenshots ci-dessous :

  • Dwarf Fortress

  • UNKILLED

Vous vous dites sûrement que des meilleurs graphismes sont plus susceptibles de fournir une expérience « Hardcore ». C’est sûr que cela aide mais en même temps quand on regarde en arrière à l’époque NES 8 bits, vous trouverez des jeux qui offrent un contenu bien plus intéressant que les titres trouvés sur des smartphones modernes bien plus puissants.

Sans les jeux correspondants, pas de smartphone gamer. 

Les opportunités

Si un téléphone haut de gamme et un haut-parleur Bluetooth peuvent déjà profiter de ce que les jeux mobiles les plus récents offrent sur un niveau audio / visuel, qu’est-ce que l’on pourrait proposer à un smartphone axé sur les joueurs ? Voici quelques suggestions :

  • Jeux dédiés
  • Optimisation de la connectivité Internet pour assurer un jeu en ligne en douceur
  • Options de mise à niveau (smartphone modulaire) 
  • Touches supplémentaires (boutons épaule/D-pad)
  • Support de souris / clavier / contrôleur
  • Affichage 4K / son surround?

(Les ordinateurs portables dédiés au jeu, comme ceux déjà fabriqués par Razer, visent également des fonctionnalités telles que la meilleure durée de vie de la batterie, les systèmes de refroidissement, les meilleurs systèmes de refroidissement, moins de poids et les profils plus minces dans chaque nouvelle itération. Mais, à l’exception d’une meilleure durée de vie de la batterie, ceux-ci ne sont pas susceptibles d’être des facteurs importants dans un smartphone de jeu.)

Razer peut essayer d’implémenter un ou plusieurs des éléments énumérés ci-dessus dans un téléphone de jeu et, de ceux-ci, le contrôle pourrait être l’un des meilleurs domaines sur lesquels se concentrer. En ligne, il semble assez stable, l’échange de CPU/GPU serait difficile, les améliorations audio/visuelles ne peuvent être prises jusqu’ici.

Contrairement au graphisme et au son, les contrôles peuvent vraiment être un obstacle à l’obtention de l’expérience complète d’un jeu. Passer de l’entrée PC ou console à un écran tactile peut détruire un jeu, car cela manque de précision par rapport à d’autres types d’entrée. 

Apporter un meilleur contrôle est un domaine où Razer a vraiment une opportunité. Mais l’utilité d’un contrôleur repose également sur le jeu: un contrôle précis ne signifie rien sur un titre comme Candy Crush et aussi tout sur un jeu comme Downwell – et il y a énormément de jeux comme Downwell dans le Google Play. Sans oublier qu’il y a une chance de trouver certain des jeux compatibles avec les contrôleurs.

Ce qui m’amène à des jeux dédiés. Ce pourrait être l’autre moyen de Razer pour réussir, car il pourrait essayer d’apporter des titres spécifiques au smartphone. Le développement de ses propres titres, comme Netflix, serait coûteux, mais Razer pourrait essayer d’encourager les développeurs à créer des jeux pour son système. L’obtention de jeux nécessitant l’utilisation de son appareil Android Razer n’est pas hors de question, cependant, car Nvidia l’a fait. C’est tout simplement que Nvidia gagne des milliards de dollars chaque année grâce à son activité semi-conductrice.

Pour conclure

Jouons carte sur table : je ne pense pas qu’un smartphone de jeux dédié soit une idée intelligente. Il y a toujours de grands progrès dans les jeux mobiles, mais à moins que Razer ne dispose d’un grand plan pour les titres mobiles, le matériel le plus performant au monde ne suffirait pas à justifier l’existence d’un smartphone de jeu dédié pour la majorité des personnes.

Cependant, il y a de l’espoir. Nvidia a fabriqué des tablettes de jeu comme le SHIELD et le SHIELD Tablet K1, fournissant un contrôleur dédié, son propre marché de jeux, streaming/casting, offrant plus de mises à jour Android que la majorité des autres fabricants de smartphones, tous à un prix raisonnable. Ils n’avaient pas non plus cet aspect exagéré comme beaucoup d’autres appareils conçus pour les joueurs. Ce sont des tablettes, des produits que vous pourriez acheter ainsi qu’un téléphone. Posséder un smartphone normal et un smartphone de jeu pourrait être un peu trop.

Voici le point crucial : existe-t-il un marché pour des expériences de jeux plus riches, PC ou console portable ? Absolument. Le matériel de smartphone haut de gamme livrera-t-il cela ? Aucune chance.

Je suis sincèrement enthousiaste pour les perspectives d’avenir des jeux mobiles. Mais franchement, je pense seulement si un téléphone Razer sort ça sera un moyen coûteux de jouer a d’innombrables jeux commun à tous les autres Androids, il est donc très probable que ce soit un autre téléphone comme le N-Gage.

Télécharger DroidSoft sur Android smartphone et tablette

Articles similaires

3 commentaires

  1. 1.fafanou77 - mobile Le 24 juillet 2017 à 08:06

    il va falloir se demarquer sur le prix et faire un enorme effort sans rogner sur le materiel. qd je vois un s8, u11, xl premium etc… qui font largment le boulot je me demande si ce futur smartphone aura un interet quid du prix bien sure.

    • 2.Thomas Debray Le 25 juillet 2017 à 10:55

      Ou faire comme Nvidia un store bien à eux ce qui donnerait un intérêt à acheter leur produit

  2. 3.fafanou77 - mobile Le 26 juillet 2017 à 06:52

    @Thomas : oui mais sa sera un store alternatif au google play avec les jeux deja dispo sur le goolge play donc pas vraiment d interet a part une lecture de catalogue plus clair car c est vraiment l usine a gaz sur le playstore

Commentez !

*