Il quitte Google pour… Xiaomi

Depuis 2009, Hugo Barra était le vice-président d’Android chez Google. Cette époque est révolue puisqu’il vient d’annoncer sur son compte Google+ qu’il allait rejoindre Xiaomi. Un concurrent chinois encore peu connu du grand public.

Si cette marque n’est pas aussi connue que d’autres, c’est en partie, car elle a un modèle économique particulier. Elle ne fait pas d’argent sur les smartphones en eux-mêmes, mais sur les logiciels inclus et sa production est sinusoïdale.

xiaomi

Elle met en vente 100 000 exemplaires en ligne de temps à autres et ils partent comme des petits pains en moins d’une heure.

C’était par exemple le cas avec le Mi3. Equipé d’un écran 5,5 pouces Full HD, un processeur Snapdragon 800, 3 Go de RAM, un capteur 13 mégapixels et une batterie 3600 mAh, il était vendu pour seulement 250 euros.

5 thoughts on “Il quitte Google pour… Xiaomi”

  1. Le mi3 n’a même pas été présenté, les caractéristiques que vous présentez ne sont pas encore officielles.
    Le mi2s (le plus puissant en vente actuellement mais pas le dernier sorti) a un Snapdragon 600 2go de ram batterie 2000 et appareil de 8 mp pour la version 16go et 12 ou 13 je sais plus exactement pour la version 32go.

    C’est pourtant pas bien dur de le savoir.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.