Un rabbin valide un Nexus 4 casher

Pour satisfaire les juifs ultra-orthodoxes en Israël, Rami Levy Communications vient de sortir une version remaniée du Nexus 4 de Google. Cette communauté est plutôt hostile aux nouvelles technologies et le smartphone est dépouillé de nombreuses fonctionnalités. Une démarche étonnante.

Le Google Play est remplacé par l’Afik Store avec 700 applications approuvées par un comité de rabbins. Facebook, Twitter et autres Google+ ont été bannis, mais les clients pourront toujours envoyer des SMS ou des mails.

nexus casher

Mais, pour un vendeur en téléphonie de Jérusalem, interrogé par le Monde, le succès pourrait ne pas être au rendez-vous, pour ce mobile vendu entre 322 et 395 euros. « A ce prix-là, ça ne va pas exploser. Les religieux ne sont pas riches, ils cherchent toujours les appareils les moins chers. »

Publicité
Publicité

9 thoughts on “Un rabbin valide un Nexus 4 casher”

  1. les religieux ne sont pas riches mdr c’est votre point de vue combien de communaute religieuse detourne les fonts verser par les pratiquants a des fins pour construire si pour construire sa certin les mettent meme dans leurs poches

  2. Ils ont quand même droit de faire ce qu’ils veulent non ? Ils n’imposent rien à qui que ce soit, ils facilitent juste la tâche aux pratiquants qui ne souhaitent pas enfreindre leurs lois en vérifiant que aucun précepte n’est bafoué par l’utilisation de cet appareil… Je ne crois pas que le terme soit exact, Kasherout est le terme pour l’alimentation, pour un objet ce doit être autre chose

  3. Ils ont le droit de le faire mais c’est pas pour autant intelligent… Je te résume l’affaire, vendre à des gens qui sont contre l’idée de l’évolution technologique de part leur religion (choix que je respecte) un nexus4 (juste un smartphone symbole de grosse évolution de ces dernières années) le dépouiller de se évolution (gné?!) et le vendre le double de son prix à des gens qui ont pas forcément les moyens.

  4. @Micha – mobile : J’pense pas qu’ils soient contre l’évolution technologique ou quelconque, mais basent leurs vies sur une spiritualité et évitent le matérialisme, là ils ne s’agit pas de Google ou autre groupe mais d’un entrepreneur israélien qui a adapté et soumis un Smartphone à un Rabbin pour le marché israélien… Je pense pas qu’il ait un monopole, d’autres doivent être disponibles et par conséquent personne n’est obligé de l’acheter

  5. @FrTroyLr17 – mobile : Attention, on ne juge pas la religion mais la démarche de cet entrepreneur. Si demain il sort une Ferrari sans moteur tractée par des chevaux pour la vendre à des Amishs, tu diras aussi qu’ils ont droit, mais ce ne sera pas intelligent pour autant. (j’ai évidemment grossi le truc mais tu comprends notre étonnement j’espère).

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité