Samsung coupable d’espionnage sur un accord Apple-Nokia

Le juge Paul S. Grewal a déposé une ordonnance mercredi dans le cadre du procès entre Apple et Samsung. Selon lui, les termes d’un accord secret entre Nokia et Apple ont été révélés à plusieurs dizaines d’employés de de Samsung alors que toutes ces infos étaient protégées par une clause de confidentialité.

Nokia-Lumia-800

Comme l’explique un spécialiste de ces questions, Florian Mueller, Samsung se serait même servi de ces informations pour mettre la pression sur Nokia lors de négociations.

Apple a demandé que des sanctions soient appliquées et Nokia pourrait décider d’en faire de même. Prochain rendez-vous le 22 octobre avec la prochaine audition de ces géants par le juge. Une sanction financière ne paraît pas totalement impossible.

2 thoughts on “Samsung coupable d’espionnage sur un accord Apple-Nokia”

  1. les clauses de confidentialité sont pour les employés, les fuites viennent donc de salariés autres que Samsung, donc aucune raison de poursuive Samsung pour ça.

  2. @bob – tablette : et pourquoi sa les employe sont bien ceux de samsung ou nokia peu importe quands tu rentre dans une boite tu signe un contrat si se contrat n’est pas respecter tu a le droit de faire un proces contre cet boite apres a la boite soi de virer l’employe ou faire en sorte que sa ne se reproduise plus non tu ne penses pas

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.