Google pourrait s’offrir Softcard et déclarer la guerre à Apple Pay

Le géant Google pourrait bien avoir trouvé un moyen de faire face à la menace que représente Apple Pay : en rachetant Softcard, une société spécialisée dans les paiements via NFC (Near Field Communication).

D’après les rumeurs, la firme de Mountain View propose quelque 50 millions d’euros. PayPal avait également exprimé son intérêt pour Softcard récemment sans que l’on sache le montant de son offre.

Il faut savoir que Softcard est né en 2010 d’une entreprise commune entre les plus gros opérateurs américains à savoir : AT&T, Verizon et T-Mobile. Actuellement, le système est utilisé dans 200 000 magasins américains et est compatible avec de nombreux smartphones (Android et Windows Phone) équipés de la puce NFC.

softcard-googleMalgré une grosse expansion ces derniers mois, SoftCard n’a pas obtenu le succès escompté, obligeant l’entreprise à opter pour un plan de réduction des effectifs, ce qui a entraîné le licenciement de 60 employés. Cette décision a suivi les grosses pertes enregistrées dans le budget: d’environ 15 millions de dollars par mois.

De la même façon Google Wallet, pourtant l’un des pionniers, n’a pas obtenu un franc succès : probablement à cause d’un manque de collaboration avec les géants du secteur. Avec Softcard, Google pourrait former un front commun contre Apple et son système de paiement Apple Pay qui rencontre déjà un gros succès sur les terres de l’Oncle Sam.

Nous verrons dans quelques années qui des deux gagnera ce duel.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.