Le modèle de déverrouillage : ATTENTION !

Une université norvégienne a mené une étude autour du modèle de déverrouillage, présent sur Android depuis plusieurs années.

Voici donc un constat, ainsi que quelques conseils pour mieux créer votre schéma de déverrouillage car les résultats sont plus qu’alarmants.

Sur Android, nous avons plusieurs méthodes pour sécuriser le déverrouillage de notre terminal :  Marte Loge, de l’Université Norvégienne de Science et Technologie, a analysé 4000 modèles pour la thèse de son maître et a constaté que 77 % des participants ont commencé à partir de l’un des quatre coins, et 44 % ont commencé leurs motifs en haut à gauche. D’ailleurs, la grande majorité des utilisateurs n’utilisent que quatre nœuds, ce qui revient à utiliser un mot de passe alphanumérique avec peu de caractères.weak-android-lock-patterns-630x374

Avec seulement quatre nœuds, le nombre de combinaisons est très réduit, seulement 1624. Avec cinq nœuds, on obtient 7162 combinaisons. L’idéal serait d’en avoir au moins 6. Sachez qu’avec huit ou neuf nœuds, on retrouve exactement le même nombre de combinaisons possibles (140704). Comme l’étude le souligne, évitez de commencer votre schéma à partir des quatre coins, et rendez le tout plus complexe.alp-complexity-640x375-630x369

Et n’oubliez surtout pas de nettoyer votre écran ;)

20120214_Smudged_Nexus_S_001-630x416

, Le modèle de déverrouillage : ATTENTION !
Kevin Lebras

Kevin est un passionné. Il est très curieux et fan d’électronique et d’innovation.

3 thoughts on “Le modèle de déverrouillage : ATTENTION !”

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.