Comparatif : Google Play Store VS App Store

Le marché des smartphones est presque exclusivement occupé de deux géants : Google avec Android et Apple avec iOS. Chacun des deux systèmes a son propre store ! Mais, lequel est le mieux ? Réponse dans ce comparatif !

App-Store-vs-Google-Play

Les chiffres :

Qui dit comparatif entre le Google Play Store et l’Apple App Store dit match des chiffres : nombre d’applications, taux d’applications gratuites, nombre total de téléchargements, etc. Commençons par la firme de Cupertino.

Et si les deux OS sont largement devant les autres, c’est aussi grâce à leur boutique d’applications bien fournie ! Mais laquelle est la plus fournie ?

Apple a ouvert son App Store en 2008 lors du lancement de l’iPhone 3G. À l’époque la firme annonçait 500 applications pour démarrer. En à peine trois mois, on comptait 3000 applications et 100 millions de téléchargements ! Un an plus tard, on atteignait les 2 milliards de téléchargements, en 2010 les 3 milliards et en 2011 les 10 milliards. Une ascension fulgurante qui n’a jamais ralenti puisque depuis 2011 le nombre de téléchargements et d’applications n’a cessé d’augmenter.  En 2012 on comptait 550 000 applications dont 170 000 destinées exclusivement à l’iPad. On atteignait alors les 25 milliards de téléchargements. Un an plus tard ce chiffre doublait et on franchissait alors fin 2013 la barre du premier million d’applications disponibles. Aujourd’hui, Apple se targue de proposer pas moins de 1,4 millions d’applications et d’avoir enregistré (à la fin 2014) 85 millions de téléchargements. Des chiffres impressionnants et qui démontrent l’importance des applications dans le succès d’un OS.

google-play-vs-app-store-chiffres

Sur ce terrain, Google n’a rien à envier à la firme de Cupertino. Comme Apple, la firme de Mountain View a lancé son store, baptisé à l’époque Android Market, en 2008. Dans ses débuts, il n’avait que quelques applications, bien loin des 500 de l’App Store. Néanmoins, le catalogue s’est vite rempli et en 2009 l’Android Market comptait 2300 applications et à l’été 2010 il avait atteint les 80 000 et 1 milliard de téléchargements. En 2011, en une seule année, Google a enregistré 3,6 puis 10 milliards de téléchargements d’applications. En 2012, l’Android Market atteignait 500 000 d’applications disponibles et 25 milliards de téléchargements et devenait le 6 mars de la même année le Google Play. Sont alors apparus deux nouveaux services comme Google Music ou encore Google iBookstore. En 2015, selon le Wall Street Journal, le Google Play aurait enregistré 70 % de téléchargements de plus que l’App Store durant le premier trimestre de l’année. En revanche, les revenus d’Apple sont supérieurs à ceux de Google sur ce terrain de 70 %. On peut en donc en déduire que les utilisateurs d’Android téléchargent davantage d’applications gratuites, ou qu’Apple dégage plus de marge sur les applications créées par les développeurs. D’ailleurs, qu’en est-il des développeurs ?

google-play-vs-app-store-q1-2015

Que préfèrent les développeurs ?

C’est un état de fait, les développeurs préfèrent majoritairement l’App Store. Pourquoi ? Parce qu’il rapporte plus d’argent. Si Apple tire plus de revenus des applications c’est aussi le cas des développeurs. L’explication la plus évidente est que les clients Apple ont globalement, de meilleurs revenus que les utilisateurs Android et sont donc plus prompts à télécharger des applications payantes. De plus, en achetant un iPhone ou un iPad, les clients Apple sont en quelque sorte préparés à dépenser davantage. Dès l’achat du smartphone ils entrent dans une sorte d’état d’esprit où acheter pour un service ou un travail est quelque chose de normal. Les utilisateurs Android, eux, accordent plus d’importance au prix de leur smartphone même si certains n’hésitent pas à acheter des smartphones au prix élevé comme le Galaxy S6. Le choix reste néanmoins aussi bien plus large. De fait, ils auront la même démarche en ce qui concerne les applications : aller vers le moins cher ou au mieux le gratuit. Et c’est sans compter les pays émergents dans lesquels les utilisateurs ont des smartphones Android d’entrée de gamme mais n’ont pas nécessairement de carte de crédit pour acheter des applis.

revenus-developpeurs-ios-android

Du coup, la différence principale entre les applications du Google Play et celles de l’App Store se fait au niveau de la publicité. Android proposant moins d’applis payantes, les développeurs sont « obligés » de dégager des revenus liés à la publicité. Mais pas uniquement puisque les achats in-app permettent aussi aux développeurs de dégager une bonne partie de leurs revenus mais sur les 1,2 milliards d’applications gratuites , 110 000 seulement reposent sur un modèle Freemium. Enfin, c’est un détail pour les non-développeurs mais un investissement à prendre en compte pour les développeurs : pour créer une application iOS il faut absolument avoir un Mac alors qu’une appli Android peut être écrite sur Windows, OS X et même Linux. Mais visiblement l’achat d’un Mac n’a pas l’air de les déranger.

Interfaces et contenus multimédias :

Sur le terrain de l’interface des contenus multimédia, Google Play est incontestablement au dessus de l’App Store. Si sur mobile, chacun s’y retrouvera assez facilement, il est difficile d’accéder à l’App Store depuis un PC ou un Mac. Alors que Google propose d’accéder à une interface web très claire pour retrouver toutes les applications de Google Play avec la possibilité d’installer à distance des applications sur son smartphone ou sa tablette, ce n’est pas du tout le cas chez Apple. Sur PC, il est obligatoire d’installer iTunes pour accéder à l’App Store. Installer un client propriétaire dans son PC en 2015, c’est un sacré bon en arrière. On peut aussi accéder à une application sur le web mais le lien renverra systématiquement vers iTunes. Ce « verrouillage », on le retrouve dans l’exploitation des contenus multimédias. Car comme vous le savez l’App Store et le Google Play Store proposent tous deux d’accéder à des musiques, films, séries ou livres. Là encore, le problème avec l’App Store c’est que ces contenus ne pourront être visionnés que sur des appareils Apple ou via iTunes pour ce qui est des musiques, films et séries. Google de son côté est bien plus flexible. Le géant américain propose en effet des applications pour iOS permettant d’accéder à ses contenus multimédias. Il est de plus possible de profiter de tous ces contenus sur n’importe quel appareil depuis n’importe quel navigateur. Un avantage certain.

Les faux commentaires sont plus nombreux sur l’App Store que sur Google Play !

La concurrence étant telle sur les différents catalogues d’applications, que les développeurs sont prêts à tout pour faire en sorte que leur appli trône en tête des classements, y compris à payer. En effet, selon Apptentive, firme qui fournit des statistiques sur le sujet, nombre de développeurs d’applications « populaires » n’auraient pas hésité à mettre la main au porte-monnaie pour promouvoir leur précieux. Vous ne le savez peut-être pas mais certaines sociétés comme BuyAppStoreReviews, BestReviewApp, AppRebates et bien d’autres proposent aux éditeurs d’acheter en masse des commentaires élogieux sur leurs applications ou péjoratifs sur les applications des autres pour faire moins de concurrence. Evidemment, il est difficile de repérer ce genre de commentaires « fake » mais certains éléments mettent la puce à l’oreille. Par exemple, il n’est pas rare de voir différents utilisateurs commentaient exactement les mêmes applications avec deux trois mots aux mêmes dates ou encore de retrouver des textes identiques mot pour mot. Les applications les plus touchées par ces faux commentaires sont les jeux mobiles, loin devant les applications dédiées aux photos et vidéos et les utilitaires. Enfin, toujours selon Apptentive, l’App Store serait davantage concerné par ces commentaires bidons. 45% des applications ayant des « fake reviews » proviendraient de Google Play, contre 55% pour l’App Store. Notons que les applications ne sont évidemment pas les seules concernées.

 

Alors selon vous, lequel des stores est le mieux ? Venez-nous dire votre avis dans les commentaires !  Je vous invite d’ailleurs à aller voir les recharges pour le Play Store sur Recharge.fr si vous ne voulez pas rentrer vos coordonnées bancaires ! Ce site web est disponible 24/7 pour acheter de cartes Google Play et plus!

Télécharger DroidSoft sur Android smartphone et tablette

Articles similaires

5 commentaires

  1. 1.Gpmp Le 13 novembre 2015 à 15:09

    En bref, 2 très bons Store très garnis pour nos besoins en jeux et utilitaires. Je trouve qu’ils ne sont plus différenciants.
    Cela écrase le reste de la concurrence, dont le Windows Store qui du coup n’est vraiment pas à la hauteur.

  2. 2.Guilhem - mobile Le 13 novembre 2015 à 15:43

    @Gpmp : Je trouve que l’apple store a pour avantage de trier les applis avant qu’elles ne soient disponible pour le public (je me demande si le play store ne le fait pas aussi depuis pas longtemps) mais par contre l’apple store est trop fermé dans ses critères de sélection

  3. 3.alex64 - mobile Le 13 novembre 2015 à 15:52

    bonsoir,
    pour moi ,on ne peut pas comparer les deux stores avec des chiffres de telechargement ,vu le nombre d’appareils android lié au differents constructeur avec celui de l’appstore tournant avec une dizaine de telephones. mais pour etre resté apple pendant 5 ans avant de me lancer sur android, je trouve effectivement le playstore plus interressant ( contient meme des applis specifiques pour android rooté) que l’appstore oú l’on sent bien la patte apple ( controles,restrictions, suppressions d’appli inexpliquées …).

  4. 4.Guillaume Le 13 novembre 2015 à 18:04

    L’AppStore a l’avantage de bénéficier de pas mal d’exclus.
    Pour le reste, les deux se valent.

  5. 5.Youuu Le 16 novembre 2015 à 00:45

    Android rapporte moins aux développeurs aussi parce que les utilisateurs d’Adroid peuvent cracker les applications beaucoup plus facilement que les utilisateurs d’iOS.

Commentez !

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.