Le Turing Phone abandonne Android pour Sailfish OS

Après plusieurs reports successifs, le Turing Phone semble enfin prêt à sortir ! C’est par un simple mail que Turing Robotic Industries vient d’annoncer à ses « followers » que le smartphone ultra-sécurisé sortirait dorénavant au mois d’avril de cette année. Mais l’annonce la plus surprenante et qui risque de ne pas plaire à toutes le personnes qui ont soutenu financièrement le projet depuis ses débuts, concerne le système d’exploitation qui passe d’Android à Sailfish OS du fabricant Jolla. Le constructeur nous dit d’emblée que les applications Android pourront tourner dans Sailfish sans aucun problème, mais la bascule risque tout de même de faire grincer quelques dents. Au passage, c’est une conquête de plus pour Jolla, après l’indien Intex et surtout le russe YotaPhone et son smartphone à deux écrans.

turing_phone_4-640x404

Si le Turing Phone passe donc à SailFish OS, c’est peut-être aussi et avant tout pour garder de la fluidité alors que la fiche technique de l’appareil est plus tôt bas de gamme avec un « simple » Snapdragon 801, 3 GB de RAM, un écran FULL HD 5,5 pouces, 16 à 64 GB de stockage, un APN 13 MPx et une batterie 3000 mAh, le Turing n’est pas déshonorant en soi mais la surcouche pour la sécurisation de l’appareil  et l’ensemble des outils intégrés pour le chiffrement auraient sans doute grevé une partie non négligeable de ses performances.

Une conférence de lancement du Turing Phone se tiendra d’ici la fin du trimestre en cours. De quoi répondre de façon plus précise aux multiples questions que beaucoup se posent encore sur cet appareil un brin mystérieux…

Turing Phone, Le Turing Phone abandonne Android pour Sailfish OS
Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

1 comment on “Le Turing Phone abandonne Android pour Sailfish OS”

  1. Une version 64go a + de 700$ avec un look atypique plutôt de mauvais gout .. enfin ça c’est subjectif et le tout avec une architecture dépassée …

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.