Sony a vendu seulement 5 millions de Xperia au T4 2016

Au cours des dernières heures, Sony a officiellement annoncé les résultats financiers pour le quatrième trimestre 2016 (octobre à décembre). C’est une série de faits très intéressants qui nous permettent de comprendre la tendance du géant japonais, non seulement sur le marché des smartphones, mais aussi dans d’autres secteurs de la technologie.

Le secteur qui nous intéresse le plus concerne la division Sony Mobile Communications, qui a un résultat assez médiocre. Nous parlons de 2,2 milliards de $ en revenus et un bénéfice d’exploitation de 187 millions de $. En particulier, les ventes de smartphones Xperia au dernier trimestre 2016 étaient juste de 5,1 millions, soit 2,5 millions de moins que ce qu’ils ont fait dans la même période l’an dernier.

, Sony a vendu seulement 5 millions de Xperia au T4 2016

Sony affirme que cette baisse du marché des smartphones est due principalement aux ventes réduites sur le continent européen. Dans l’ensemble, Sony a réussi à vendre 15 millions de smartphones Xperia en 2016. Ceci est le résultat le plus bas depuis 2012, soit l’année où la division Sony Mobile a été créé (après l’acquisition de Ericson).

Heureusement pour le géant japonais, le secteur du jeu et des services de réseau (la PlayStation 4 et les services qui lui sont associés dans la pratique) a obtenu un bon résultat, en hausse de 5,2% par rapport au même trimestre de 2015. Le seul autre secteur avec un signe positif est celui du semi-conducteur , où Sony a obtenu une belle progression de + 16,9% par rapport à 2015.

, Sony a vendu seulement 5 millions de Xperia au T4 2016

En bref, le géant mondial qui a dominé tous les marchés dans les années 2000 est devenu une société forcée pour chasser la concurrence, même sur les marchés où il y a une forte présence. Malheureusement, nous ne croyons pas qu’en 2017, la situation s’améliorera.

Pour plus d’informations sur les résultats financiers du Japonais, nous nous référons à la page sur le site officiel.

, Sony a vendu seulement 5 millions de Xperia au T4 2016
Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.