OnePlus : un bloatware Facebook qu’on ne peut pas désinstaller

Un bloatware (également appelé inflagiciel, obésiciel ou boufficiel) désigne tantôt un logiciel utilisant une quantité excessive de ressources système, tantôt un logiciel accumulant une quantité importante de fonctionnalités disparates. Se dit également des logiciels pré-installés de force en plus du système d’exploitation sur un matériel neuf. 

Vous vous souvenez des débuts du smartphone quand les opérateurs installaient toutes sortes de bloatware sur des appareils vendus via leurs réseaux? Cette pratique s’est en quelque sorte arrêtée, ou du moins elle n’est pas aussi énervante qu’elle l’était autrefois. Mais malheureusement les utilisateurs de OnePlus doivent faire face à un autre type de bloatware: Facebook.

Facebook Manager App se passe de Google Play Store pour mettre à jour Instagram

Max Weinbach de XDA a découvert que l’application Instagram sur son téléphone OnePlus se mettait à jour via un gestionnaire d’applications Facebook au lieu du Play Store. Android Policy a creusé plus loin et a découvert que cet outil Facebook App Manager est présent sur les téléphones les plus récents de la société livrés avec OxygenOS.

Officiellement ça serait pour la batterie

OnePlus affirme utiliser le gestionnaire d’applications Facebook offrira apparemment «une meilleure efficacité de la batterie». Nous ne pouvons pas vérifier si c’est réellement le cas. Ils avancent également que cela permettrait une lecture HDR améliorée sur Netflix.

Malheureusement vous ne pouvez même pas les désinstaller. Bien que vous puissiez supprimer les applications individuelles telles que Facebook, Instagram ou Messenger, vous ne pouvez pas supprimer l’installateur lui-même. Vous pourrez cependant le désactiver si vous le souhaitez. OnePlus ne semble pas penser que l’utilisation de ces installateurs soit une mauvaise chose. Ils ont déclaré qu’ils continueraient à le faire dans le futur. Pour la plupart des gens c’est très problématique. Les bloatwares n’ont pas une bonne réputation. Nous verrons comment tout ceci évoluera dans le futur.