HarmonyOS : Huawei va lancer la première beta sur smartphone dès janvier 2021

Publicité

Le suspens continue avec la marque Huawei. Les rumeurs laissent croire que le premier smartphone sous HarmonyOS ne sera point disponible en 2020. Il va falloir attendre le début de l’année 2021.

Le 1er smartphone sous HarmonyOS

Il s’agit bien d’une technologie unique et innovante de Huawei. La marque s’apprête à lancer son premier smartphone sous HarmonyOS en 2021. Compte tenu de l’élargissement des sanctions des Etats-Unis, le groupe chinois n’a plus le choix. Il aurait ainsi décidé d’accélérer très vite la transition d’Android vers le système d’exploitation maison HarmonyOS. Il faut noter que Huawei, il y a de cela quelques jours, a perdu dans la foulée sa licence Android temporaire. Il a été privé du coup de son partenariat alléchant avec Google. Le constructeur chinois enregistre dès lors de réelles difficultés à garantir un certain suivi logiciel des smartphones. Il s’agit principalement des modèles munis de Play Store. Pour l’instant, Huawei a poursuivi les mises à jour en prenant appui sur la version open source d’Android, AOSP ainsi que sur  sa section de développement et recherche.

Vers l’abandon de Android en Chine

Les sanctions américaines commencent par peser véritablement sur Huawei. La situation devient de plus en plus insoutenable pour le géant chinois. Pour amortir le choc, Huawei aurait décidé d’accélérer le processus de passage à HarmonyOS. Ce système d’exploitation maison va permettre de contourner plus facilement les restrictions de Washington. L’abandon complet d’Android va dépendre de l’évolution des Huawei Mobile Services. Ce sont les services alternatifs qui visent à remplacer les Google Mobile Services. En se fondant sur sa nette popularité en Chine, la marque ambitionnerait lancer son premier smartphone sous le système HarmonyOS sur le marché de la Chine d’ici la fin de l’année 2020. Les consommateurs chinois sont habitués déjà aux Huawei Mobile Services. Ils se laisseront ainsi vite séduire par les smartphones sans Android. Les autres consommateurs devront patienter jusqu’à l’année prochaine.

Publicité
Publicité