TEST – realme 7 Pro : Parfait sauf en photo

realme a annoncé aujourd’hui ses tout derniers realme 7 et realme 7 Pro. Retrouve t-on encore des compromis ? Voici le test du realme 7 pro.

Design : Sobriété en demi-teintes

Le realme 7 Pro ne possède pas un dos avec une multitude de reflets, on a plutôt affaire à un dos sobre. Dans le coloris « Mirror Silver « , que nous avons en test, on remarque juste un dos gris mat en deux temps. C’est un peu à la manière du Honor 8X avec ses demi-teintes. Nous avons toujours la même texture et la même couleur mais c’est comme si le sens était inversé… La marque a voulu reproduire un semblant de « miroir ». Difficile à expliquer, voici les photos :

Les tranches du smartphone sont bien arrondis pour une bonne prise en main. On retrouve un port USB-C, un slot double Nano-SIM + micro-SD et une prise jack. Toujours au dos, on retrouve le module photo composé de 4 capteurs avec le flash LED. Il y a évidemment les normes européennes vers le bas ainsi que la marque en horizontale : realme.

Détail important : le realme 7 Pro est le premier smartphone à avoir passé la nouvelle certification de TUV Rheinland qui vérifié la fiabilité des smartphones avec 22 tests majeurs et 38 tests mineurs. Ce smartphone est donc « fiable ». On note aussi un nouveau système « 3+2 » qui consiste à avoir 3 ans de garanties et une politique de remplacement gratuit de 2 mois. En comparaison, c’est un an et 1 mois de plus par rapport aux autres marques.

Publicité

Écran : Poinçon OLED

L’écran OLED Full HD+ de 6.4″ est très satisfaisant par sa bonne colorimétrie et sa bonne luminosité. Il ne tire pas vers le bleu. Il reste tout de même divers réglages pour l’écran, on vous conseille de rester en mode Vive ou en mode Éclatant si vous préférez les couleurs bien saturés. Certains regretterons l’absence du 90hz. Les paramètres « realme Lab » incluent « Défilement fuide » qui remplace un peu ce 90hz.

Logiciel : realme UI, une variante de Color OS avec un soupçon de pureté

Ce nouveau smartphone n’embarque pas encore Android 11 et se contente d’Android 10 avec la surcouche logicielle realme UI 1.0. Cette surcouche, très rapprochée de Color OS (surcouche d’Oppo) se différencie par quelques aspects de « pureté ». On retrouve une barre de recherche Google en bas de l’accueil, des formes d’icônes personnalisables. Les correctifs de sécurité datent d’août 2020, il serait peut-être de les mettre à jour.

Le capteur d’empreintes sous l’écran est rapide mais rate parfois. La reconnaissance faciale 2D est toujours rapide et toujours moins sécurisé. Détail intéressant : si jamais la lumière manque, le smartphone s’adaptera en affichant un écran blanc. Problème, cela ne suffit pas toujours mais cela vaut en moins le mérite d’indiquer sa présence.

Performances : Tout simplement satisfaisant

Coté performances, pas de réelles nouveautés. Nous avons encore une fois un Snapdragon 720G couplé à 8 Go de RAM. Ce processeur milieu de gamme ne donne pas de performances « dingues » mais c’est largement suffisant pour toutes les utilisations. Il embarque d’ailleurs la même partie graphique que le 730G, que l’on retrouve aussi sur le Pixel 4a par exemple. Multi-tâches fluide, belles qualités graphiques, pas vraiment de lags. Il faudra juste faire attention à ne pas trop forcer les détails sous peine de perdre beaucoup de stabilité en jeu, restez en réglages moyens ou un peu plus, comme pour COD Mobile. Sur Fortnite, le jeu est presque stable à 30fps.

Photo et vidéo : Polyvalence…ratée

Le realme 7 Pro a un module photo est composée de quatres capteurs :

  • Principal de 64 MP (Sony IMX682)
  • Ultra grand-angle de MP
  • Macro de 2 MP
  • Noir et Blanc de 2 MP (mode portrait)

On aurait pu s’attendre à une belle polyvalence avec cette « quad camera », malheureusement tout n’est pas réussi… Les photos en 64MP manquent de détails (c’est cocasse ça) et l’ultra grand angle ne donne pas de distorsion mais changent les couleurs, voire en créé de nouvelles. En général les couleurs sont bien restitués mais le capteur ultra grand angle aura du mal pour bien les comprendre, il n’hésitera donc pas à rajouter du violet ou du rose. (Pourquoi ?) Bref, on espère qu’un correctif pourra changer cela, pour l’instant, privilégiez le mode 64 MP et le mode normal.

Publicité

Dans les quatre capteurs, on trouve un capteur de 2 MP pour le macro qui… n’est pas vraiment formidable malheureusement. Le résultat est souvent inexploitable, encore plus qu’anecdotique. Ne parlons même pas du capteur de 2 MP pour le mode Portrait qui ne sert presque à rien.

En vidéo, il se débrouille bien avec une stabilisation satisfaisante. On notera de bonnes fonctionnalités comme le mode portrait (bokeh) en tant réel en vidéo et un mode ralenti (slow-motion) en 1080p/120fps.

Audio : Son stéréo

Le haut-parleur principal se trouve sur la tranche du bas du smartphone. Il est assisté par le haut-parleur dédié aux appels pour créer un bon son stéréo homogène Dolby Atmos. Attention à ne pas trop augmenter le volume sous risque d’avoir de la saturation avec des grésillements.

Autonomie : 65W SuperDart et bonne autonomie

Il ne possède pas la recharge rapide 33W. Nous sommes ici en face d’une version PRO, avec la SuperDart, autrement dit, la recharge ULTRA rapide 65W. Pour montrer la rapidité, on arrive à passer de 0 à 69% en 20 min. La marque affirme d’ailleurs une charge complète en 34 min. Rapide, efficace et le smartphone ne chauffe pas trop. La batterie de 4500mAh composé de deux cellules de 2250mAh chacune permet de tenir jusqu’à 2 journées complète maximum. En effet, en utilisation intensive de contenu multimédia et jeu mobile gourmands (type COD Mobile), le realme 7 pro a survécu une journée complète. Si vous avez plutôt une utilisation classique ou modérée, vous pourrez entamer une seconde journée. Il y a donc une superbe recharge rapide et une superbe autonomie.

Prix du realme 7 Pro :

Le realme 7 Pro n’est disponible que dans une seule configuration avec 128Go de stockage et 8Go de RAM. Le prix officiel est de 329 euros. Une offre de lancement avec une ODR de 30 euros baisse le prix à 299 euros. Les ventes commenceront le 13 octobre.

Publicité

Que vaut le realme 7 Pro ?

C’est un très bon smartphone. C’est un des produits où l’on remarque bien les concessions qui ont été faites pour permettre d’apporter de belles caractéristiques. Son (seul) point faible réside dans la photo qui n’est vraiment pas terrible… Néanmoins tous les autres parties sont une force pour la marque : beau design, bel écran, interface complète, performances satisfaisantes et bon son. En fin de compte les seuls aspects « Pro » sont la présence de la recharge rapide 65W SuperDart et la bonne batterie de 4500mAh. Si vous souhaitez un smartphone équilibré, efficace, pas vraiment cher et que la photo n’est pas votre truc, foncez.

La note de Droidsoft :
16/20

Points forts :

  • Bel écran OLED…
  • Beau dos mat et belles tranches
  • Mode 64 MP passable…
  • Performances satisfaisantes
  • Charge ULTRA rapide (65W)
  • Bonne autonomie
  • (realme UI ?)
  • (prise jack)

Points à améliorer :

  • …mais pas de 90Hz (présent sur le 6 Pro)
  • …mais polyvalence ratée

Pour plus d’informations sur le realme 7 pro, consultez le site officiel en cliquant ici.

Retrouvez le test de son prédécesseur, le realme 6 pro :

Publicité
Publicité
Bastian

Surveille attentivement les leaks et les nouveautés. Je vous informe sur l'actualité et sur ce que les constructeurs préparent.

Publicité