Realme GT Neo 3 150W, TEST – Realme GT Neo 3 150W : le smartphone pratique

TEST – Realme GT Neo 3 150W : le smartphone pratique

J’ai pu prendre en main le Realme GT Neo 3 150W pendant quelques jours. Il s’agit du premier smartphone au monde à disposer d’une charge rapide 150W et du processeur Dimensity 8100. Voici mes impressions.

Design : un smartphone stylé et facile à manipuler

Le Realme GT Neo 3 a un look basé sur le thème des courses de voitures avec ses deux bandes arrière. Il existe toutefois une version avec un dos uni noir, pour ceux qui ne veulent pas se faire remarquer. Le dos est un verre mat qui ne glisse pas et ne prend pas les traces de doigts. Le cadre est en plastique. L’ensemble est bien construit.

Le bouton d’allumage est sur la tranche droite. Tandis que les deux touches de volume sont sur la tranche gauche et s’utilisent avec l’index pour un droitier. Le smartphone supporte deux cartes SIM.

Le bloc photo à l’arrière dépasse de 1 mm. Le smartphone est légèrement bancal, si on utilise l’écran lorsque le smartphone est posé sur le dos.

Le smartphone est livré avec une coque souple, en silicone transparent fumé, de bonne qualité.

Le Realme GT Neo 3 est un smartphone facile et agréable à manipuler malgré son grand écran de 6,7 pouces. En effet il ne pèse que 188 grammes et semble léger par rapport à sa taille. Ses dimensions sont contenues avec une épaisseur de 8,2 mm et des bordures fines, comme nous allons le voir dans la partie suivante.

Ecran: de l’AMOLED 120 Hz lumineux avec un bon son stéréo

A l’avant, le Realme GT Neo 3 présente un écran plat AMOLED FHD+ 120 Hz (non adaptatif). Cet écran est lumineux aux couleurs naturelles. La lecture est facile en plein soleil, avec de bons angles de visions et peu de reflets.

Les bordures sont fines, presque symétriques, le menton à l’avant est à peine marqué.

Le capteur d’empreinte est intégré à l’écran. Il est rapide et efficace. Le smartphone se déverrouille à tous les coups, en une fraction de seconde.

L’écran est certifié Corning Cornilla Glass 5 pour la résistance aux chocs et aux rayures. de plus, un film de protection est posé dessus à la sortie d’usine. On aurait quand même préféré une meilleure protection, avec du Corning Gorilla Glass 6 ou victus.

Cet écran est donc excellent mais j’ai quand même trouvé une petite critique à lui faire. Je trouve la luminosité minimale agressive pour lire dans la nuit. Mais Il existe une option « confort des yeux », facilement activable dans les fonctionnalités, pour pallier à cela.

Quant au son stéréo il est bon pour un smartphone, puissant des deux côtés, avec des basses bien présentes. Le haut-parleur du haut est seulement légèrement moins fort.

Logiciel : Realme UI 3 avec Android 12

Le Realme GT Neo 3 150W arrive avec Android 12 et la surcouche Realme UI 3 dérivée de Color OS, la surcouche de Oppo.

Comme pour les smartphones avec Android Stock, les applications sont rangées par ordre alphabétique, dans un tiroir d’application. Chacune d’entre elles peut avoir un raccourci écran. On peut regrouper ces raccourcis écrans par dossier. Enfin, un glissement à partir du haut de l’écran fait apparaitre l’activation des fonctionnalités (Wi-Fi, données mobiles, bluetooth, mode sombre, lampe torche etc …).

La navigation se fait, au choix, soit par gestes, soit par boutons.

La surcouche est très complète avec une pléthore de personnalisation, mais il faut parfois fouiller un peu.

Ainsi, il est par exemple possible de configurer le bouton d’alimentation en lancement d’une application comme l’assistant Google ou l’appareil photo ; de créer un espace enfant ; de changer la couleur, la forme et la taille des paramètres, des icônes d’applications et de la police d’écriture ; etc…

Enfin, contrairement au Realme 9 5G , le moteur haptique – qui produit les sons et vibrations que l’on ressent lorsqu’on écrit – est de bonne qualité et les applications préinstallées sont peu nombreuses.

Performances : le Dimensity 8100 met la clim

Realme met en avant le nouveau processeur de Mediatek, le Dimensity 8100. Toutefois, ce n’est que la seconde puce la plus puissante de Mediatek derrière le Dimensity 9000.

Realme a pourvu son smartphone de 12 Go de mémoire vive et de 256 Go de mémoire de stockage.

J’ai donc fait tourner l’application Geekbench5 sur le Realme GT Neo 3 ainsi que sur mon smartphone personnel, le Google Pixel 6 Pro, toutes applications fermées. Voici le résultat, la première image est celle du Realme, la seconde celle du Pixel :

Le score en multicoeurs du Realme GT Neo 3 est impressionnant. Il est équivalent à celui que l’on peut obtenir avec un smartphone équipé du processeur Android le plus puissant du marché, le Snapdragon 8Gen1.

Le score en monocoeur correspond à ce que peut donner un smartphone appareillé du Snapdragon 870.

La performance globale AnTuTu V9 est de 819 000, soit un niveau comparable à celui du Snapdragon 888, le processeur Android le plus puissant de 2021.

Surtout, le Dimensity 8100 aurait la meilleure efficacité énergétique de tous ces processeurs. Ce qui doit permettre une moindre chauffe et une économie de consommation de la batterie.

Le smartphone dispose, de plus, d’un système de refroidissement.

J’ai testé le smartphone sur Call of Duty et sur Genshin Impact. Call of Duty tourne à 60 images par seconde. Genshin impact fonctionne parfaitement à 30 images par seconde avec un niveau de graphisme proposé de moyen.

Le Realme GT Neo 3 dispose de trois modes jeux : économie d’énergie, équilibré et turbo. Cependant, je n’ai pas constaté de différence de performance, ni de chauffe, entre le mode équilibré et le mode turbo.

D’ailleurs, la chauffe du processeur est légère mais elle se ressent quand même au bout des doigts. Après une heure et demie de jeux à Genshin Impact, la température du processeur est seulement de 37 degrés, avec une température extérieure de 25 degrés.

Photos et vidéo : le grand capteur principal fait le taf

Matériel

Le Realme GT Neo 3 dispose du Sony IMX766 en objectif principal. Il s’agit d’un grand capteur de 1/1,56 pouces avec 50 millions de pixels de 1 micron. La grande taille du capteur doit permettre de prendre des photos en faible luminosité. Qui plus est, cet objectif est équipé de la stabilisation optique.

Le Realme GT Neo 3 dispose également d’un petit capteur ultra grand-angle de 8 MPX, d’un objectif macro de 2 MPX et d’un selfie de 16 MPX. A noter qu’il est possible de photographier en RAW à partir du mode « rue ».

En vidéo, il peut filmer jusqu’à 4K 60 FPS avec son capteur principal, jusqu’à 4K 30 FPS avec l’ultra grand-angle, mais seulement en 1080P 30 FPS en selfie.

Résultats

De jour, le Realme GT Neo 3 produit avec son capteur principal de magnifiques photos très détaillées avec des couleurs vives mais proches de la réalité. Dans l’application photo du smartphone, elles apparaissent un peu plus saturées et donc moins jolies qu’elles ne le sont. Pour éviter cela, il faut faire un tour dans paramètre / affichage / modecouleur de l’écran, et choisir le mode couleur naturel, au lieu du mode vif positionné par défaut.

Le mode portrait est également efficace au niveau du détourage. Mais le flou d’arrière-plan est abrupt, ce qui peut faire un peu artificiel.

En intérieur ou lorsque la luminosité diminue, le rendu est toujours bon. Néanmoins si la luminosité diminue encore, le mode nuit s’enclenche automatiquement et il n’est pas possible de le désactiver. Toutefois le mode nuit est rapide, il nécessite de rester immobile pendant seulement deux secondes.

J’ai pris la première photo au crépuscule en mode instantané, tandis que j’ai pris les deux autres avec le mode nuit automatiquement activé.

Le Realme GT Neo 3 permet un zoom numérique jusqu’à X20. Les clichés sont bons jusqu’en X5. Ceux en zoom X10 sont bruités. Les photos en zoom X20 sont de la bouillie de pixel.

Voici une photo prise peu avant le crépuscule, à 21h20 en zoom X5 :

Realme GT Neo 3 150W, TEST – Realme GT Neo 3 150W : le smartphone pratique

L’ultra grand-angle produit des photos correctes sans plus de jour. Mais il réalise des clichés sombre set bruitées quand la lumière diminue.

Realme GT Neo 3 150W, TEST – Realme GT Neo 3 150W : le smartphone pratique

Enfin les selfies sont détaillés.

Realme GT Neo 3 150W, TEST – Realme GT Neo 3 150W : le smartphone pratique

Bonne autonomie et charge méga-rapide

Le realme GT Neo 3 est le premier smartphone au monde à intégrer une charge rapide 150 watts. Realme annonce un temps de charge de 5 minutes pour recharger 50% de la batterie !

Realme-GT-Neo-3-

Le système de charge dispose de plusieurs modes : un mode normal, un mode turbo et un mode charge de nuit pour une charge lente pendant le sommeil.

Avec le mode de charge « normale », la batterie est passé de 5% à 55% en 10 minutes et de 5 à 100% en seulement 22 minutes ! Le smartphone ne chauffe pas, c’est impressionnant.

Avec le mode turbo activé la batterie est passé de 24% à 100% en 16 minutes ! Mais le smartphone chauffe un peu.

C’est très impressionnant mais un peu moins que ce que promet Realme. Cependant, j’ai effectué mon test de charge smartphone allumé. La charge doit être encore plus rapide smartphone éteint, mais je ne pense pas que la plupart des utilisateurs éteindront le smartphone avant.

Pour ne rien gâcher l’autonomie est excellente, malgré une batterie de « seulement » 4500 Mah pour un écran de 6,7 pouces 120 Hz non-adaptatif. Cela est probablement dû à l’efficacité énergétique du processeur. Ainsi, avec un usage modéré le Realme GT Neo 3 tient deux jours en une seule charge. Avec un usage intensif, une grosse journée.

L’application AccuBattery indique un temps d’écran allumé par charge complète de 5h30, une utilisation en vieille de 112h40 et une utilisation cobinée de 23h59. Ce qui confirme mon ressenti.

Conclusion : le Realme GT Neo 3 150W, un bon smartphone pratique

On attendait le Realme GT Neo 150W sur sa charge rapide 150 watts. En effet c’est un immense confort de pouvoir recharger sa batterie en quelques minutes. On est heureux de disposer avec cela d’une bonne autonomie. Cette dernière est permise par un autre invité venu partager la vedette. Le processeur de Mediatek le Dimensity 8100 . Il semble puissant et surtout efficace énergétiquement. Qualcomm doit se réveiller car ses deux derniers processeurs phares ont des problèmes de chauffe que celui-là a nettement moins.

Comme en plus le Sony IMX766 prend toujours de magnifiques photos, que l’écran est bien et le stockage important, on obtient au final, un très bon smartphone, à la limite entre le milieu et le haut de gamme, facile à manipuler pour sa taille d’écran.

Toutefois, le Realme GT Neo 3 n’est pas sans manque. S’il est polyvalent pour prendre des photos et vidéos dans différentes conditions de luminosité, elle est limitée pour l’ultra grand-angle, les grands zooms et la vidéo en selfie. De plus il n’a aucune certification d’étanchéité et l’écran aurait pu être encore plus résistant. Enfin dommage d’avoir la charge 150W sans la charge sans fil.

Son prix de départ de 699 € me semble élevé pour un flagshipkiller. Il se rapproche des tarifs actuels pratiqués par les autres constructeurs pour un prix de lancement d’un smartphone de ce niveau…. Il y a dejà une petite offre promotionnelle de lancement du 15 au 22 juin 2022, sur le site officiel de Realme et d’Amazon, au tarif de 649 €.

La note Droidsoft pour le Realme GT Neo 3 150W

  • désign et écran : 9/10
  • Logiciel: 8/10
  • Performances : 8/10
  • Photos et vidéos : 8/10
  • Batterie et charge : 10/10
18 sur 20 Note Droidsoft
Pierre Fronteri
Rédacteur à Droidsoft