Google bouche une faille, heureusement non-exploitée

Android a été secoué par une information assez inquiétante pour la quasi-totalité de ses utilisateurs récemment : 99,9 % des smartphones Android pourraient potentiellement être victimes d’une faille de sécurité.

La faille existait depuis Android 1.6 et elle permettait à un hacker de modifier le contenu d’une application, sans altérer la signature de sécurité. 900 millions d’appareils sont potentiellement concernés.

Google a enfin décidé de communiquer à ce sujet, en expliquant que cette faille n’avait jamais été utilisée, tout en proposant un correctif aux constructeurs pour remédier à cette faille.

Reste à savoir quand ces derniers l’intégreront pour définitivement mettre un terme à cette histoire peu glorieuse pour Google, même si aucun dégât n’a été réalisé.

Publicité
Publicité

2 thoughts on “Google bouche une faille, heureusement non-exploitée”

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité