Test de Mikey Shorts sur Android

logo  Mikey Shorts Mikey Shorts
Noodlecake Studios Inc
0,65 €   
Avis : 4,2/5
Play Store Amazon

Mikey Shorts est un jeu de plateformes dans la plus pure tradition du genre. Les premières minutes confirment d’ailleurs cette constatation, et les heures qui suivent également.

Tout d’abord sachez que les actions sont réduites au strict minimum. Vous pourrez sauter et glisser, et c’est tout. Vu comme ça, vous devez commencer à avoir des doutes sur l’intérêt du jeu. Cependant on se rend compte assez vite que l’intérêt est ailleurs. Il se trouve dans la diversité des challenges.

Mikey Shorts

Le premier mode de jeu, le mode Histoire, demande de traverser les niveaux du début à la fin. Cet objectif principal est en général assez simple, du moins dans les premiers mondes. Mais d’autres objectifs sont proposés, comme ramasser toutes les pièces de chaque niveau ou tenter de trouver une grosse pièce en or représentant un short. Enfin, il faudra finir chaque niveau dans un temps limité afin d’obtenir de une à trois étoiles.

Celles-ci permettent de débloquer le second mode de jeu : les challenges. Ils se présentent sous la forme de niveaux plus difficiles et plus intenses qu’il faudra terminer en un temps limité, permettant ainsi de récolter une nouvelle fois de une à trois étoiles.

Un aspect secondaire mais assez marrant du jeu est la boutique. Les pièces d’or accumulées permettent d’acheter des déguisements pour le héros. Tête, yeux, visage, on peut le personnaliser à l’extrême et de façon très variée. Notez que cela n’a pas la moindre incidence sur le gameplay, le résultat est uniquement esthétique.

Mikey Shorts

La réalisation est résolument de style rétro. Les décors et personnages sont très simples. Mis à part pour les fans de ce style, on peut dire que cela ne donne pas une bonne première impression. Il y a cependant un avantage pratique : la simplicité des décors les rend d’autant plus clairs et lisibles. La bande-son est un peu plus accrocheuse, notamment les mélodies. Les effets sonores, quant à eux, font immanquablement penser à Super Mario. Bref l’ambiance possède un goût de vieille soupe qui plaira aux nostalgiques.

Là où Mikey Shorts étonne, c’est par rapport à sa jouabilité exemplaire. Les actions sont ultra simples et réalisables à l’aide d’un stick et de deux boutons virtuels bien placés et réactifs. Les déplacements du personnage sont un exemple de précision. On va où on veut comme on veut. Un vrai bonheur.

A première vue, on a l’impression que Mikey Shorts est très court, et même très facile, avec ses 24 niveaux du mode histoire. Puis on attaque les objectifs secondaires, qui sont loin d’être aussi simples. Ensuite, on débloque le mode challenge, et là c’est une toute autre paire de manche. De nombreux niveaux vous attendent, et certains sont réellement diaboliques. Enfin, si ces défis ne vous suffisent pas, il restera à acheter tous les éléments de la boutique, ou encore à réaliser les meilleurs temps possibles.

Mikey Shorts

Conclusion :

Il ne faut surtout pas se laisser décevoir par la mauvaise première impression que laisse Mikey Shorts. En effet son intérêt se trouve dans la durée et l’obstination. Si vous aimez les jeux de plateformes et que le style rétro ne vous rebute pas, foncez tête baissée, il s’agit d’une des références du genre grâce à sa précision parfaite.

Note DroidSoft : 4,5 / 5

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.