Test de CLARC sur Android

logo  CLARC CLARC
GoldenTricycle
Gratuit   
Avis : 4,7/5
Play Store Amazon

Développé et édité par GoldenTricycle, un studio indépendant de Berlin, CLARC est un jeu d’aventure et de réflexion disponible sur Google Play depuis quelques jours. L’histoire prend place dans un monde habité par des robots et raconte comment l’un d’entre eux va tenter de sauver une arme nucléaire dont il est tombé amoureux.

clarc_01

Le monde de CLARC est assez spécial dans le sens où ses habitants robotisés ont des réactions et des agissements très humains. Certains d’entre eux, d’ailleurs, sont saouls en permanence. Des robots bourrés, il fallait y penser, et le résultat donne une ambiance où l’humour est très présent. Quitte à aborder l’ambiance, parlons également de la réalisation qui est d’une qualité rare. Les graphismes sont proposés dans un style dessin-animé de toute beauté. Les décors fourmillent de détails qui vont bien au-delà de la zone de jeu utilisée et s’étendent dans toutes les directions pour composer un monde cohérent. La bande-son est du même niveau que le reste avec de belles musiques. Les effets sonores sont un peu plus en retrait et se montrent plus discrets.

Tout cela est bien, mais l’intérêt est-il au rendez-vous ? Disons-le d’emblée : oui. Le contenu du jeu se divise en 25 niveaux eux-mêmes composés de puzzles qui mettront vos neurones à rude épreuve, ainsi que vos réflexes et votre habileté par moments. Le gameplay rappelle à la fois le superbe Shardlands pour ceux qui connaissent et, dans une certaine mesure, le célèbre Sokoban. Concrètement, le héros possède un faisceau qui lui permet de porter des blocs. Il faut alors les déposer aux bons endroits afin d’ouvrir le passage vers la suite du niveau. Très vite les énigmes mettront en jeu des rayons lasers dont le contact sera fatal au héros. La plupart du temps, il faut activer des interrupteurs soit en posant des blocs dessus soit en les alimentant à l’aide d’un laser.

clarc_06

Si le rythme est assez calme pendant la première partie du jeu, il s’accélère quand arrivent les méchants robots contrôlés par le vaisseau M.O.T.H.E.R. Les puzzles deviennent alors de vraies phases d’action où il faudra se montrer plus malin que les autres robots. Signalons au passage que leur intelligence artificielle est assez impressionnante et qu’il est difficile de les berner. De plus leurs réactions ne sont pas tellement prévisibles et il leur arrivera de tenter d’attraper le héros par différents moyens dans des situations qui semblent pourtant identiques.

Quelques mots à propos de la jouabilité qui se montre assez originale. On dispose d’une croix directionnelle virtuelle qui permet de faire aller le héros en avant, en arrière et sur les côtés, mais sans le faire changer d’orientation. Pour cela il faut effectuer des glissés à l’écran qui auront pour effet de faire tourner, non pas le héros, mais tout le décor. Le résultat est un peu déroutant au départ, mais on s’y habitue rapidement et finalement c’est une très bonne idée. Un petit bémol cependant, les boutons de direction sont trop proches les uns des autres et il arrive souvent de faire avancer le héros dans une direction plutôt que dans une autre. C’est très frustrant dans les passages où il faut se montrer réactif. Mais encore une fois, avec un peu de pratique, on arrive à nos fins.

clarc_04

Conclusion :

CLARC est un petit bijou, tout simplement. Sa réalisation est irréprochable et de grande qualité. Le gameplay s’inspire de classiques mais reste très original avec des énigmes bien corsées. La durée de vie est excellente, 12 heures annoncées, je pense que c’est une vision un peu juste et qu’il faut compter un peu plus car certains passages sont ardus. Sachez également que les dialogues, certes assez peu nombreux, sont intégralement traduits en français.

Attention, il est conseillé de posséder un appareil d’une puissance raisonnable. Les recommandations de l’éditeur sont indiquées dans la description Google Play.

Enfin, le jeu est gratuit au téléchargement et permet alors d’essayer les premiers niveaux. Il vous en coutera ensuite 3,59 € pour débloquer le reste du jeu. Une version premium devrait suivre dans quelques jours.

Note DroidSoft : 4,5 / 5

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.