L’Amazon Fire Phone, une mauvaise affaire ?

Amazon a pris son temps pour développer son premier smartphone. Le premier commerçant en ligne n’a pourtant pas séduit les foules. De nombreux points noirs viennent nuire à l’image du Fire Phone.

PocketGamer en a listé cinq avant le début de la commercialisation aux USA le 21 juillet. On est d’accord sur tous les points négatifs du Fire Phone :

– Une sortie limitée aux Etats-Unis pour l’instant, sans que l’on sache lorsque le reste du monde sera concerné. Étrange pour une firme de cette ampleur.

– Un prix trop élevé (749 dollars pour la version 64 Go), qui approche celui de l’iPhone 5S ou du Galaxy S5 ou même HTC One, alors que l’Amazon Fire Phone n’est pas aussi performant.

Publicité

– Un catalogue d’apps limité, avec seulement 240 000 références, soit quatre fois moins que sur le Google Play ou l’App Store.

– Il n’y aura à priori pas de révolution 3D, avec les simples reliefs offerts par l’Amazon Fire Phone et encore faudrait-il que les développeurs fassent l’effort d’adapter leur jeu à cette technologie présente chez un seul constructeur.

amazon fire phone faceEtes-vous d’accord avec ce jugement sévère mais réaliste sur le Fire Phone ?

Dans tous les cas, il faut encore attendre avant de parler d’un fiasco. Seuls les chiffres de ventes le diront.

Publicité

6 thoughts on “L’Amazon Fire Phone, une mauvaise affaire ?”

  1. en mm tps seulement 240000 app c’est sur c’est peu … ms qui a 240000 apps ds son telephone ? , et qui les utilise toutes ?

  2. franchement d’accord sur tout les points se smartphone ne va pas faire long feu s’il ne change pas

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité