Portal, une montre-téléphone qui sent l’arnaque

Tous les sites de financement participatif ne se valent pas. A l’inverse de Kickstarter, Indiegogo ne demande par exemple pas de prototype fonctionnel avant de valider un projet. Résultat, certains produits peu fiables peuvent être mises en avant.

En découvrant Portal, une montre-smartphone flexible, on sent l’arnaque à plein nez. Si les différents visuels et les informations techniques font rêver, il ne faut pas y croire un instant.

Un tel appareil est tout simplement impossible à réaliser à l’heure actuelle avec les matériaux existants et encore moins sans l’appui des géants du secteur.

portal montre

En plus, les six créateurs de ce projet ont choisi une option afin de pouvoir garder l’argent récolté, même s’ils ne produisent finalement jamais le Portal. Ils réclament 300 000 dollars d’ici le 24 octobre. Ils ont déjà récolté 20 000 dollars pour l’instant.

En plus d’être incassable, pliable et étanche, voici les spécifications techniques imaginées pour le Portal. Trop beau pour être vrai.

, Portal, une montre-téléphone qui sent l’arnaque

6 thoughts on “Portal, une montre-téléphone qui sent l’arnaque”

  1. C’est juste impossible… Après avoir récolté l’argent, il y aura un gentil mot d’excuse en expliquant qu’ils se sont finalement trompé, que le projet n’est pas réalisable à l’heure actuelle.

  2. C’set, ça fait rêver, mais c’est impossible ! Les grands constructeurs n’arrivent pas pour le moment à le faire, je suis pas sûr qu’un groupe comme ça y arrive (si ils y arrivent, je fais chapeau bas !)

  3. Les grands constructeurs n’ont pas d’intérêt à rendre leurs appareils trop vite obsolètes… Et beaucoup de produits innovants sortent plus vite grâce à ce genre de procédé.
    Mais effectivement le fait de pas avoir de prototype pour valider le lancement du projet et surtout le non remboursement en cas d’échec du projet ça met légèrement en alerte.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.