Faille de sécurité : Swiftkey dément en accusant Samsung

Le Wall Street Journal a publié un article inquiétant sur l’application de clavier Swiftkey, grâce aux informations de NowSecure. Une faille permettra à des hackers d’avoir accès à de nombreuses données sensibles des utilisateurs.

Les dirigeants de la start-up ont décidé de répondre en réfutant l’attaque et en pointant du doigt Samsung :

« Cette vulnérabilité est sans rapport et n’a aucune incidence sur l’application SwiftKey proposée dans le Google Play et l’Apple App Store. Nous faisons tout notre possible pour soutenir notre partenaire de longue date, Samsung, dans ses efforts pour résoudre ce problème de sécurité, obscur mais important. »

S6 swiftkey

Plus encore, Swiftkey rappelle qu’une attaque est hautement improbable, puisqu’il faudrait être connecté à un réseau wifi néfaste et qu’un utilisateur accepte à ce moment-là une mise à jour du pack des langues.

Comme le clavier virtuel Swiftkey est préinstallé sur les Samsung Galaxy S6, S5, S4 et S4 Mini, S3, Galaxy Note 3 et Note 4, on imagine quand même que certains utilisateurs vont se méfier à l’avenir. Par ailleurs, la compagnie de Séoul doit très moyennement apprécier, cette publicité non-souhaitée.

3 thoughts on “Faille de sécurité : Swiftkey dément en accusant Samsung”

  1. « Par ailleurs, la compagnie de Séoul doit très moyennement appréciER, cette publicité non souhaitée. » :p

    Sinon, ça se tire dans les pattes mais les p’tits mecs de Swiftkey feraient peut-être bien de lancer une mise à jour de son clavier… et au passage régler les problèmes de ralentissements (pourtant connus de longue date) notamment sur G3…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.