Crashlands : le prochain jeu de Butterscotch Shenanigans mélangera RPG, survie et crafting sur Android

Butterscotch Shenanigans est un éditeur qu’on pourrait qualifier d’atypique. Leurs réalisations sont souvent empreintes d’humour, très colorées et toujours originales. Leur prochain jeu, Crashlands semble rassembler toutes ces qualités et surtout proposera un mélange des genres prometteur.

crashlands_title

Tout d’abord, si vous ne connaissez pas cet éditeur, je vous engage à aller jeter un oeil à la liste de leurs jeux. Quadropus Rampage et Towelfight 2 sont deux parfaits exemples de leur savoir-faire.

Crashlands sera un mélange de hack’n slash, jeu de rôle, survie, collecte de ressources et crafting. Autant dire qu’il y aura de l’occupation. Le joueur y contrôlera un pauvre chauffeur de l’espace dont le vaisseau s’est écrasé sur une planète inconnue. Accompagné de son « robot à tout faire », il devra survivre parmi des créatures souvent hostiles.

crashlands_02

Pour cela, il récoltera des ressources et pourra les combiner pour se fabriquer un abri, des outils et des armes. Plus de 400 objets sont à découvrir de cette façon.

L’exploration et les combats se font dans des environnement en 2D très colorés et plein d’ennemis eux aussi hauts en couleur. L’humour est omniprésent, rien que dans la façon dont les personnages se déplacent.

Comme si tout cela ne suffisait pas, Butterscotch Shenanigans va proposer un éditeur de campagne grâce auquel les joueurs pourront créer des scénarios : ennemis, boss, dialogues, tout sera a priori paramétrable.

Crashlands est prévu pour cet été sur Android mais aussi iOS et PC. Cerise sur le gâteau, les sauvegardes seront cross-plateformes. Vous pourrez donc jouer la même partie sur tous les environnements sur lesquels vous aurez acheté le jeu. Aucune information de prix n’est disponible actuellement.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.