Facebook a caché un jeu d’échecs dans Messenger : comment y jouer

Facebook à récemment caché un easter egg dans Messenger. Pour rappel, un easter egg est une fonction cachée en informatique ou dans un jeu vidéo. 

Ainsi, accessible sur mobile comme sur ordinateur, le jeu existe depuis au moins janvier 2016 mais ne commence à être découvert du grand public que depuis le mois de février.

logo  Messenger Messenger
Facebook
Gratuit   
Avis : 3,9/5
Play Store Amazon

Pour commencer une partie avec l’ami de votre choix, il vous suffit de lui envoyer un message contenant « @fbchess play ». L’échiquier apparaît. Les choses se compliquent ensuite un peu pour les utilisateurs de Facebook qui ne parle pas l’anglais.

Pour déplacer une pièce, impossible d’utiliser la souris. Il faudra donc utiliser un code qui demande de connaître l’initiale de son appellation dans la langue de Shakespeare. K pour le roi (qui se dit « king »), Q pour la reine (qui se dit « queen »), R pour la tour (qui s’appelle « rook »), B pour le fou (qui s’appelle « bishop »), P pour le pion (qui se dit »pawn ») et –petit piège– N pour le cavalier (qui s’écrit « knight » mais se prononce [naɪt]).

Il faudra ensuite utiliser les formules suivantes, que vous pourrez retrouver en tapant « @fbchess help ».

  • Choisir votre couleur : « @fbchess play white » ou « black »
  • Déplacer vos pièces : « @fbchess Pe4 » déplace le pion à la case E4
    « @fbchess Nbd2 » déplace votre cavalier de la colonne B à la case D2
    « @fbchess B2xc5 » déplace votre fou au 2e rang sur la case C5
  • Annuler votre dernier mouvement : « @fbchess undo »
  • Abandonner la partie : « @fbchess resign »

o-FACEBOOK-JEU-ECHECS-windows

échecs Facebook messenger, Facebook a caché un jeu d’échecs dans Messenger : comment y jouer
Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.