Spro Plus : ZTE dévoile un hybride original Vidéo-projecteur/Tablette

ZTE disposait d’un énorme stand cette année au MWC de Barcelone, et au milieu des smartphones moyen de gamme, il était encore possible de distinguer quelques nouveautés un peu plus innovantes et originales, comme le Spro Plus, un vidéo-projecteur hybride surmonté d’une tablette de 8,4 pouces de 2 560 x 1 440 pixels. Le concept du Spro Plus n’est pas nouveau puisque ZTE avait déjà présenté un appareil de même type il y a deux ans au CES de Las Vegas, mais le modèle 2016 bénéficie bien sûr d’une fiche technique largement relevée.

Ainsi, le Spro Plus est équipé d’un Snapdragon 625 ou 810, de 3 GB de RAM, de 32 GB de capacité de stockage, d’un lecteur de cartes SDXC, d’une partie connectique et réseaux complète avec du Wi-Fi 802.11ac, du  Bluetooth 4.1,, de l’USB 3.0, un port jack et un HDMI, d’une énorme batterie de 11 500 mAh et bien sûr d’un système de projection WXGA accompagné de deux HP intégrés. Evidemment, les contenus médias de la tablette tournant sous Android peuvent être directement projetés par le Spro Plus.

zte-spro-plus-840x345

Concernant la partie projecteur encore, la diagonale maximale de l’image est de 2,4 mètres, mais il vaudra mieux voir plus petit étant donné la luminosité fixée à 500 Lumens. Si le Spro Plus se présente comme un hybride, il apparait assez clair de visu qu’il s’agit avant tout d’un vidéo-projecteur affublé d’une tablette, et non l’inverse puisque l’appareil est épais de 2,5 cm et ne donne pas vraiment l’impression de pouvoir se manipuler en toute facilité dans ce mode ardoise. Reste donc une idée originale, mais que le Spro Plus ne semble pas encore réaliser parfaitement puisque pas de prix ni de date de commercialisation pour l’instant.

, Spro Plus : ZTE dévoile un hybride original Vidéo-projecteur/Tablette
Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.