AlphaGo remporte son duel face à Lee Sedol, légende du jeu de Go

Jamais encore le sud-coréen Lee Sedol n’avait subi pareille défaite depuis son accession dans les meilleurs joueurs mondiaux. Le champion prodige, considéré pourtant comme l’un des plus grand maitres que le GO ait jamais connu, vient de subir un cinglant 3-0 face à l’intelligence artificielle AlphaGo, dont Google est le propriétaire. Et le plus cruel est bien qu’AlphaGo semble apprendre de plus en plus vite au fil des parties, à tel point que la manche a très rapidement tourné à l’avantage de l’IA, obligeant Lee Sedol à mordre sur son temps disponible. Même lors de la phase de Yose (consolidation de territoire, qui se joue en fin de partie), qui est l’un des points forts de Lee Sedol, AlphaGo a magistralement défendu, au point de pousser son adversaire à l’abandon.

Avec cette troisième défaite de rang, le match est donc plié pour AlphaGo, la seule incertitude restant de savoir si Lee Sedol sera capable de remporter au moins une manche sur les 5 disputées. Fataliste et beau joueur, Lee Sedol a résumé sa défaite par une phrase qui restera dans l’histoire : « C’est moi, Lee Sedol, qui ai perdu, mais pas l’humanité ». Conscient du choc créé par cette victoire, Demis Hassabis, patron de DeepMind et AlphaGo, a tenu à consoler l’égo meurtri du champion coréen en déclarant qu’il était déjà incroyable que « Lee Sedol ait été capable de rivaliser contre ça grâce au pouvoir de son cerveau et de son ingéniosité, jusqu’à pousser AlphaGo dans ses retranchements. »

Si la victoire d’AlphaGo est tellement importante au delà de sa portée symbolique, c’est aussi parce qu’elle valide les procédures d’apprentissage profond des nouvelles IA (Deep Learning), procédures basées sur des réseaux de neurones artificiels et qui reviennent à synthétiser des solutions optimales à partir d’immenses base de données disponibles. Par exemple, ici les milliers de parties de jeu de Go qu’AlphaGo a « assimilé » avant d’en retirer le meilleur. En effet, AlphaGo n’a pas usé de « force brute » pour vaincre Lee Sedol, créant même des coups extrêmement originaux que les spécialistes de la discipline ne cessent de commenter depuis quelques jours. Cette capacité de « création de la nouveauté » dans un cadre aussi complexe que le jeu de Go et ses milliards de combinaisons possibles n’est pas seulement impressionnante en soi. Elle arrive bien plus tôt que la date prévue par les experts du domaine, qui imaginaient des performances de cet ordre à l’horizon 2030.

sedol-alphago

, AlphaGo remporte son duel face à Lee Sedol, légende du jeu de Go
Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

1 comment on “AlphaGo remporte son duel face à Lee Sedol, légende du jeu de Go”

  1. Il serait bon de préciser que Lee Sedol a remporté la 4e manche pour finir à 3-1 ce qui change quelque peu la donne…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.