L’industrie de la santé et des cosmétiques et l’internet : le Grand Bond en Avant

Bon, c’est un lieu commun, mais il est inévitable : internet à changé notre vie. Sur tous les aspects. Nous nous informons différemment, notre façon de consommer a changé, tien, même mon concierge a changé. Ah non en fait, pas lui, mais il faut bien une exception pour confirmer une règle. Et les entreprises ont pris la mesure de ce changement. Nouvelles façons de vendre, de marketer, de créer aussi. Étude de cas avec l’industrie de la santé et  des cosmétiques.

Une industrie puissante

Le domaine de la santé et des cosmétiques se porte bien. Portés par une demande forte, les labos multiplient les recherches de pointe pour répondre aux nouveaux besoins d’une clientèle attirée par la jeunesse éternelle, ou du moins longue durée. Crèmes anti-âge, hydratantes, toniques, sérums, produits capillaires… Il y en a pour tout. Mais l’internet a profondément changé une industrie pourtant déjà basée sur l’innovation, en la rapprochant de ses clients, en lui offrant la capacité de mieux l’écouter et le comprendre, et en changeant la façon de l’atteindre.

Facebook, mon beau Facebook, dis-moi qui…

Les réseaux sociaux sont en première ligne. Les consommateurs les utilisent à la recherche de conseils et de bon plans. Les fabricants pour leur part, s’en servent pour récolter des retours, communiquer avec le client, et développer leur réactivité.

Ce sont aussi des outils marketing puissants. Une marque comme Nu Skin axe son développement en France par sa présence sur les réseaux sociaux. L’entreprise propose des cosmétiques innovants, basés sur des recherches poussées en laboratoire, et se base sur un circuit de distribution alternatif : le marketing réseau. Pour une entreprise avec un tel fonctionnement, les réseaux sociaux sont une chance, un moyen d’atteindre et d’interagir avec le client.

Le shopping en ligne, moteur d’innovation

Le développement spectaculaire du commerce en ligne a aussi changé la donne. De plus en plus, nous achetons en ligne. Les compagnies de cosmétiques ont donc dû s’adapter pour là aussi toucher le client.

C’est que dans le domaine de la vente de produits de beauté, les clients aiment toucher, sentir. Comment offrir en ligne une expérience comparable à l’expérience en boutique ? L’Oréal a choisi pour cela de développer une application pour smartphones, nommée Makeup Genius. En utilisant des technologies de cartographie faciale jusque là cantonnée à Hollywood et aux jeux vidéos, l’entreprise a développé une application qui permet de simuler l’application d’un produit particulier directement sur le visage du client.

Yves Saint Laurent a de son côté choisi l’approche… Google Glass. En magasin, le maquilleur peut filmer la session avec une cliente pour ensuite lui envoyer la vidéo, de façon à ce qu’elle puisse répéter les mêmes gestes et utiliser ses cosmétiques au mieux. La vidéo est également partageable sur les réseaux sociaux.

Et ça ne fait que commencer…

Pour une industrie marquée par la recherche constante de l’innovation, l’internet est donc une chance. Il permet de cibler le client, de communiquer avec, d’orienter les recherches laboratoires. Il pousse aussi à l’excellence : à l’heure des réseaux sociaux, toutes les expériences, bonnes ou mauvaises, se communiquent instantanément. Alors que les clients se renseignent de plus en plus sur le net, des retours positifs sont plus essentiels que jamais.

, L’industrie de la santé et des cosmétiques et l’internet : le Grand Bond en Avant
Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.