Thimbleweed Park se précise petit à petit

Issu d’une campagne Kickstarter à succès lancée fin 2014, Thimbleweed Park se précise petit à petit, et le moins qu’on puisse dire, c’est que les amateurs de point & click à l’ancienne vont être servis.

À l’origine du concept, deux figures de proue du genre dans les années 80 et 90 : Ron Gilbert et Gary Winnick. On leur doit notamment des oeuvres intemporelles telles que le grand Maniac Mansion, mais aussi Zak McKracken ou encore Monkey Island, des jeux produits par les studios Lucasfilm dans lesquels les deux hommes se sont investis à divers degrés. On retiendra tout particulièrement l’humour fin et omniprésent, ainsi que les références multiples à d’autres médias, notamment cinématographique. Et surtout, la forme de point & click choisie, qui a par la suite engendré de multiples productions vidéo-ludiques, et dans laquelle les dialogues ont grande importance, ainsi que les choix du joueur, matérialisés entre autres sous la forme d’une liste d’actions présente à l’écran (prendre, ouvrir, parler à, allumer, lire…) sur lesquelles il faudra cliquer en fonction de la scène proposée. Les associations entre objets et/ou personnes sont bien entendu de mise.

C’est exactement le même format que se propose de ressusciter Thimbleweed Park. L’on se retrouve alors avec un rendu 8-bits du plus bel effet, plongé dans une enquête impliquant la possibilité d’alterner entre 5 personnages, un humour assez grinçant, des références ouvertement dédiées à des oeuvres telles que X-FilesTrue Detective ou encore Twin Peaks, et un casting improbable de personnages.

Dès lors, on a hâte de pouvoir mettre la main sur ce vestige du passé, mais pourtant bien moderne. Thimbleweed Park est prévu pour début 2017. En attendant, vous pouvez toujours consulter la page Kickstarter, mais aussi et surtout, sa page web officielle.

Thimbleweed-Park-Titre-817x320

, Thimbleweed Park se précise petit à petit
Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.