Test de l’Original Cardboard V2.1 : édition Azure

Original Cardboard est un nouvel acteur français spécialisé dans le Cardboard. Il propose à la vente deux Cardboard basé sur les patrons du Google Cardboard version 2. Pour rappel, le Cardboard est un casque de réalité virtuelle en carton dans lequel il faut insérer un smartphone afin de profiter de cette expérience. Il permet également le visionnage de vidéos en 360 degrés, vidéos de plus en plus populaires notamment depuis leur arrivée sur Youtube. Pour moins d’une vingtaine d’euros, le Cardboard est donc un excellent moyen de découvrir la VR.

Premier constat, l’Original Cardboard respecte parfaitement les patrons de la V2, librement diffusés par Google. Il n’y a donc pas de mauvaise surprise lors du déballage de ce casque en carton. Pour mémoire, la V2 offre de nombreux avantages par rapport à la V1, avec notamment un montage largement simplifié, un nouveau système d’interaction avec l’écran et une compatibilité accrue avec les smartphones.

L’Original Cardboard est livré sous triple protection : un emballage externe en carton épousant parfaitement sa taille, une couche d’emballage plastique étanche puis enfin un étui de protection qu’il est possible d’utiliser au quotidien pour protéger son Cardboard.

IMG_2561

L’Original Cardboard offre globalement des finitions précises et de qualité. Le carton utilisé est assez épais, parfaitement découpé, certainement au laser, ce qui laisse présumer une bonne durabilité. La contrepartie de cette solidité est une certaine rigidité lors de l’utilisation au niveau du visage. Mais c’est bien normal pour un casque en carton dont les usages ne seront pas très prolongés.

IMG_2562

La qualité des scratchs est également au rendez-vous, leur accroche est solide et efficace.

Côté bouton, ce dernier fonctionne parfaitement avec les différents téléphones utilisés. Son calibrage ainsi que sa force de pression permettent une interaction sans difficulté avec les applications compatibles.

Les lentilles sont de bonne facture et se situent globalement dans la tranche haute face aux autres Cardboards du marché. Le rendu des expériences VR est assez net. Il est à noter qu’un QR code permet de calibrer son téléphone aux dimensions de l’Original Carbaord et notamment à l’écartement entre les lentilles du casque. Nous ne pouvons que vous conseiller de l’utiliser.

Original Cardboard : édition Azure

Pour conclure, l’Original Cardboard version 2.1 remplit parfaitement son rôle de casque de réalité virtuelle en carton. Ses finitions ainsi que son design ont su nous convaincre. C’est donc là un très bon acteur qui rejoint le marché des casques inspirés du Google Cardboard. Pour la somme de 21,90 euros, il est possible de découvrir des expériences encore uniques pour de nombreuses personnes. Vous pouvez aussi vous procurez la version sans personnalisation pour 17,90 euros. Vous pouvez aussi vous procurez une sangle pour compléter le tout.

, Test de l’Original Cardboard V2.1 : édition Azure
Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.