Xiaomi Redmi Go : test complet

Si la tendance actuelle est plutôt à l’augmentation des prix des smartphones Android, certains constructeurs tentent encore de pousser les tarifs vers le bas. Comme souvent, c’est le fabricant chinois Xiaomi qui porte ce secteur avec des appareils toujours plus accessibles. On vous propose donc de découvrir en détail le Xiaomi Redmi Go, un smartphone sous Android Go et proposé pour moins de 70€ à sa sortie.

Malgré son tarif particulièrement agressif, le Redmi Go propose tout ce que l’on est en droit d’attendre d’un smartphone digne de ce nom. Au menu : un écran LCD de 5 pouces avec définition HD, un chipset Snapdragon 425 quadcore, une grosse batterie et 3000 mAh ainsi qu’une caméra arrière de 8 mégapixels. Autant dire qu’il se révèle très complet sur le papier.

Xiaomi Redmi Go

Sa vraie particularité (outre son prix), c’est l’utilisation de l’OS Android Go. Version allégée du système d’exploitation de Google dédiée aux appareils peu puissants. L’interface est donc ici allégée et les applications usuelles du géant américain sont proposées dans des versions édulcorées.

Design et Ergonomie

Avec son tarif si bas, on n’attendait pas gros chose sur le plan du design. Force est de constater que Xiaomi n’a évidemment pas pu proposer quelque chose d’aussi beau que sur ses flagships. On se retrouve ici avec un appareil entièrement en plastique avec une face arrière couverture d’un gris anthracite mat. Au final, le Redmi Go n’est pas si disgracieux que ça et l’assemblage se révèle irréprochable.

Xiaomi Redmi Go : boutons tactiles

La façade avant accueille donc l’écran de 5 pouces et sa définition HD. Les deux larges bordures supérieures et inférieures accueillent respectivement la caméra frontale et les boutons d’actions tactiles. Ceux-ci ne sont pas rétroéclairés, rendant ainsi leur utilisation difficile lorsque l’on se retrouve dans une pièce sombre.

À l’arrière, Xiaomi a fait dans la simplicité. Aucune excentricité n’est donc présente à part le logo de la marque qui prend place sur la partie inférieure, avec les mentions légales. Le capteur photo s’installe quant à lui en haut à gauche avec son petit flash simple ton.

Capteur photo du Xiaomi Redmi Go

Les tranches sont en revanche plutôt généreuses. On disposera en bas d’un simple port micro USB (difficile de trouver de l’USB-C sur cette gamme de prix) ainsi qu’un haut-parleur et un premier micro. Le port jack prend place sur la partie supérieure avec le second micro qui sera utilisé pour les communications et les vidéos.

Enfin, les boutons Power et de volume sont positionnés quant à eux sur la tranche droite et tombent parfaitement sous les doigts. Ils semblent d’ailleurs de très bonne facture avec un clic ferme similaire à ce qu’on a l’habitude de trouver sur les smartphones de la marque.

Xiaomi Redmi Go : boutons des tranches.

Le Xiaomi Redmi Go peut accueillir 2 cartes SIM ainsi qu’une carte micro SD afin d’étendre sa mémoire de seulement 8 Go. On retrouvera donc deux tiroirs distincts pour mettre en place ces différents éléments sur la tranche gauche.

Au final, malgré sa conception en plastique, le Redmi Go parait solide et particulièrement bien construit. L’impression de densité est bien présente malgré sa légèreté (moins de 140g). Aucun craquement ne se fait d’ailleurs entendre lorsque l’on essaye de tordre l’appareil. Au final, Xiaomi nous délivre ici une prestation très convaincante compte tenu du tarif très bas de l’appareil.

Interface, Écran et Performances

On ne s’attendait pas à des miracles sur la partie performances, et ce, malgré l’utilisation de l’OS allégé qu’est Android Go. Dans la pratique, on se retrouve face à une expérience Android plutôt classique avec quelques éléments d’interface supprimés et/ou édulcorés. Un utilisateur quotidien d’Android ne sera clairement pas perdu tant les différences sont minimes.

Le constat est le même en ce qui concerne les applications “Go”. De Gmail à YouTube en passant par l’assistant, cette mouture Android propose donc des versions minimalistes des applications principales de l’OS. Là encore, les différences sont minimes et on retrouve sans mal toutes les fonctions des applications originelles.

Sur le plan des performances pures, il serait malhonnête de dire que l’appareil tourne comme une horloge. Forcément limité par son processeur et le peu de RAM disponible (1 Go), le Redmi Go n’est clairement pas un foudre de guerre. Les lancements d’application sont assez lents et certaines app très gourmandes en affichage comme Twitter peuvent mettre à mal la fluidité de l’appareil.

Xiaomi Redmi Go : interface

Entendons-nous, le Redmi Go reste parfaitement utilisable et on est clairement face à des performances en adéquation avec le positionnement tarifaire de l’appareil. Il n’est donc logiquement pas envisageable d’utiliser ce smartphone pour jouer aux derniers gros titres du moment comme Fortnite et PUBG Mobile… Pour toutes les autres tâches quotidiennes, il fera par contre parfaitement l’affaire.

La question maintenant est de savoir si cette interface allégée est mise en valeur par l’écran du smartphone. Logiquement handicapé par sa définition HD, la dalle propose tout de même un rendu convaincant avec des couleurs qui paraissent globalement justes. Malgré sa définition limitée, sa taille de “seulement” 5 pouces permet de proposer une densité d’affichage plutôt correcte qui n’agresse donc pas la rétine.

Xiaomi Redmi Go

L’écran est par contre particulièrement sujet aux reflets et aux traces de doigts. Il devient donc un peu difficile à lire lorsque l’on se trouve en plein soleil. Rien de rédhibitoire cependant.

Audio, Photo et Vidéo

On s’attaque maintenant à un point crucial pour la plupart des acheteurs de smartphone : la photo. On ne va pas y aller par 4 chemins, le Xiaomi Redmi Go n’est clairement pas un maître dans ce domaine. Les clichés sortis sont très “baveux” et manquent vraiment de détails. Si le rendu parait potable en visionnement rapide, dès que l’on zoome un peu dans les clichés, on se rend vite compte des limites de l’appareil.

Ces remarques ne s’appliquent que pour des photos réalisées dans des conditions de lumière optimales. Dès lors que la luminosité vient à manquer, le résultat se dégrade encore plus avec un bruit particulièrement présent rendant les photos inexploitables. Si on ajoute à cela la difficulté qu’a l’appareil à faire la mise au point et l’exposition correctement, on se retrouve finalement avec un appareil plus que moyen.

Xiaomi Redmi Go

En vidéo, l’appareil s’en sort de façon correcte. Capable de filmer en 1080p, le rendu visuel se rapproche un peu de ce que peuvent proposer les petites caméras d’action chinoises. Le tout n’est évidemment pas stabilisé, mais permettra quand même de capturer quelques moments sans trop de soucis pour peu que la lumière soit suffisante.

Enfin, nous avons évidemment testé la partie audio intégrée dans ce Redmi Go. Le haut-parleur positionné sur la partie inférieure délivre un son correct et sera largement suffisant pour vous réveiller le matin ou regarder une petite vidéo de temps en temps. Rien à dire sur ce point.

Xiaomi Redmi Go : sortie audio de bonne qualité

Nous avons logiquement sorti nos casques les plus gourmands pour juger des capacités de la sortie casque (car oui, le Redmi Go dispose d’une sortie jack). Le résultat est là aussi tout à fait correct avec un son suffisamment puissant et globalement bien défini. Le smartphone pourra donc sans mal vous accompagner dans les transports en commun pour faire chanter vos écouteurs ou votre casque.

Autonomie

On ne pouvait évidemment pas terminer ce test sans aborder l’autonomie du Redmi Go. Avec sa configuration légère et son accumulateur finalement assez conséquent, on avait bon espoir qu’il pourrait encaisser de nombreuses heures d’utilisation. Autant vous le dire directement, nous n’avons pas été déçus.

Xiaomi Redmi Go

En utilisation classique, il sera possible d’utiliser l’appareil sans mal pendant 2 jours. Un tel smartphone ne sera de toute façon pas destiné aux Power users. Ainsi, dans une utilisation plus que modérée, on imagine très bien que le Go pourra aller jusqu’à 3 jours sans toucher à une prise de courant.

Conclusion

Au final, Xiaomi nous livre ici un appareil plutôt complet et capable de faire à peu près tout sans sourciller. Évidemment, à un tel tarif, le Redmi Go propose une expérience dégradée avec des performances très moyennes et une qualité photo dans la même trempe.

Xiaomi Redmi Go

Il n’en reste pas moins que pour à peine 70€, on profite d’un appareil vraiment intéressant pour les personnes n’ayant pas besoin d’avoir le smartphone le plus puissant du moment. Il fera également un très bon smartphone de secours à toujours avoir dans un tiroir ou à emmener avec vous sur des évènements où le risque de perte/casse de votre smartphone principal est grand.

De notre côté, on le recommande sans aucune hésitation et on part du principe qu’à un tel tarif, on ne risque pas grand-chose.

Vous pouvez l’acheter juste ici.

1 comment on “Xiaomi Redmi Go : test complet”

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.