Test de la Crosscall Core T4, la tablette ultime ?

Je ne suis clairement pas la cible pour ce genre de produit. Je suis assez casanier et le renforcement qu’il propose ne m’est pas vraiment utile. Quoique la résistance aux chutes peux éviter des ennuis. Mais j’ai voulu apporter un regard geek sur cette Core T4. Une expertise technophile si je puis dire. Malgré tout, j’entends les promesses de vente du constructeur et je tiens à vérifier si elles sont tenues. C’est la première fois que Crosscall propose une tablette et je m’interroge sur certaines choses.

Est-ce que Crosscall a attendu assez longtemps pour proposer une tablette ? Est ce qu’elle vaut le prix auquel elle est proposée ?
Les réponses dans ce test.

Contenu de la boîte

Core T4, Test de la Crosscall Core T4, la tablette ultime ?
le carton est très présent

Pour commencer, elle s’ouvre sur le côté et ça c’est assez inhabituel. On fait donc coulisser la bête et on tombe directement sur le produit. Une languette dépasse et nous invite naturellement à tirer dessus. C’est pour enlever le berceau sur lequel est posée la tablette et qui révèle les accessoires une fois enlevé. Ces derniers sont très bien rangés, il y a même des écouteurs qui m’ont l’air excellents. Pas de protection ici, comme on peut en trouver généralement dans les boîtes chez les autres constructeurs. Mais je dois avouer que ce type de produit n’en a pas vraiment besoin. Cependant il y a un objet qui m’intrigue. C’est une sorte d’accroche qui vient agripper la tablette pour y fixer toutes sortes d’accessoires. On sent que la marque a réfléchi à garantir une certaine robustesse si on veut accessoiriser la tablette et ça c’est bien vu, bravo Crosscall.

Administrator please check availability of B0852LB4F9 on AMAZON

Design et caractéristiques

Prise en main et ressenti

Résistance à toutes épreuves oblige, le design est assez bourru mais au moins on est prévenu. On pourra faire un tour du monde avec cette tablette. J’aurais bien aimé une optimisation des bordures d’écran car avec la couche protectrice on a l’impression d’avoir une tablette de 10 pouces entre les mains. Car oui, elle ne fait que 8 pouces mais c’est pas plus mal. Ca apporte une sorte de compacité, je peux la tenir dans une main. Il y a une double texture à l’arrière et elle n’est pas là que pour nos beaux yeux. À l’endroit où les doigts se posent la surface est texturée et ça aide à tenir fermement l’appareil. Le poids n’est pas trop excessif et la tablette est plutôt bien équilibrée. Je tiens quand même à préciser que la couche protectrice a un certain design anguleux. Je ne sais pas si ça a été fait exprès mais c’est assez joli.

Publicité

Le tour de la tablette

Commençons par la face avant et particulièrement par le bord d’écran supérieur. Il n’y a pas d’écouteur pour les appels. Il aurait pu y être puisqu’on peut insérer des cartes sim dans cette tablette et appeler ses contacts. Il y a un appareil photo avant et un capteur de luminosité.
En dessous de cette bordure, nous avons un écran de 8 pouces en HD et le deuxième bord d’écran. Pas de zones sensitives sur ce dernier, servant à la navigation mais nous avons un haut parleur qui sert à plusieurs choses d’ailleurs mais j’y reviendrai. C’est dommage que cette bordure soit si épaisse alors qu’on n’y retrouve qu’un haut parleur, aussi bon soit-il.
Le nom de la marque aurait pu y être inscrit, au lieu de ça on retrouve le logo sur la couche protectrice.

beaucoup de bordures
ici, c’est très sobre

Qui dit couche protectrice donc, dit trappe d’ouverture. Et c’est exactement ce que l’on retrouve sur la tranche inférieure, pour accéder au port de connexion. Bon point c’est un port USB de type C.

pas de haut parleur sur la tranche inférieure, c'est inhabituel en 2020
il y a la possibilité d’accrocher une dragonne

Sur la tranche droite, belle surprise d’y retrouver un bouton paramétrable. C’est toujours plaisant de pouvoir accéder rapidement à une application. Le bouton est même texturé différemment on peut le reconnaître facilement au toucher. Il y a ensuite les habituels boutons de volume et d’alimentation.
Un creux est présent pour la fameuse accroche.

le rouge est la couleur de la marque
la couleur ressort bien

Sur la tranche supérieure, un micro et une deuxième trappe d’accès. Pour accéder à la prise mini-jack cette fois. Malgré ce qu’on aurait pu penser la connexion ne commence pas dans la tablette. Mais il semblerait qu’elle ait été prolongée pour venir au bord de cette couche protectrice. C’est pratique on peut ainsi y brancher un casque ou des écouteurs qui disposent d’une prise coudée.

j'ai déjà vu ici un port IRC
les caches ne peuvent pas se tourner et peuvent gêner

Sur la tranche gauche, on a l’habitude qu’elle soit vide mais ici on est bien lotis. Nous avons le tiroir sim, que l’on ouvre avec la tige d’extraction fournie. On peut y loger deux cartes sim et une carte mémoire de type micro SD. Un deuxième bouton paramétrable et enfin  l’autre creux pour la fixation.

une tranche gauche pas vide, c'est rare
pour une fois, il y a à boire et à manger sur cette tranche

Et pour finir, l’arrière et je ne suis pas déçu. En effet d’habitude sur les tablettes, il n’y a pas de soin apporté par la marque mais là c’est top.
Pour commencer les zones où la texture est différente dessinent deux formes géométriques rappelant le design anguleux et c’est assez stylé je trouve. Il y a un appareil photo de 13 mégapixels et un flash. Ces deux éléments sont intégrés dans un trapèze, c’est très joli. Il y a ensuite le logo de la marque, un cercle métallique et les habituelles certifications. J’ai cru comprendre que ce cercle métallique ne servait pas seulement à fixer des accessoires mais aussi à charger l’appareil. Je trouve cette idée géniale car quand on ouvre la trappe d’accès au port de connexion On perd aussitôt l’étanchéité mais on peut la préserver grâce à cette fonctionnalité. J’aurais adoré pouvoir disposer de cet accessoire pour mon test. J’aurais ainsi pu me servir de l’accroche qui est malheureusement restée dans la boîte. C’est frustrant d’ailleurs d’avoir la possibilité de découvrir une fonction. Mais de ne pas pouvoir en profiter car on dispose que de la moitié de l’accessoire.

Publicité
une face arrière qui ne fait vraiment tablette
une face arrière qui rappelle les appareils gaming

Connectivité

La tablette Core T4 dispose de deux lecteurs de cartes sim au format nano et un lecteur de carte mémoire de type micro sd. La B20 et la B28 pour l’antenne 4G Un wifi de cinquième génération et un bluetooth de quatrième génération

Et pour être complet au niveau des protections. cette tablette a la norme IP 68 pour l’étanchéité à l’eau salée jusqu’à 1,5m de profondeur pendant 30 minutes et une étanchéité totale à la poussière. Une résistance à la température de -25° C à + 50° et aux chutes sur les 6 faces jusqu’à 1.5 mètre.

Interface et navigation

Alors ici c’est super, Android stock sans surcouche logicielle. Mais juste quelques fonctionnalités apportées par la marque. Il y a par exemple X4-Sensors qui permet de jouir de toutes les capacités de la tablette. Il y a bien sûr une interface pour les boutons personnalisables. J’aurais adoré qu’il y ai Android 10 pour pouvoir bénéficier du mode sombre. Cependant la marque m’a assuré que leur équipe technique y travaillait.

L’écran de la Core T4

Ici c’est bien même si ça pourrait être beaucoup mieux. La définition est suffisante tant qu’on n’a pas besoin de zoomer dans une image ou pour agrandir un texte. Là ça devient vite une bouillie de pixels. Normalement, je privilégie la technologie OLED mais je ne sais pas si c’est très utile d’avoir le meilleur contraste pour ce genre de produit. Cependant, je trouve la luminosité excellente. Même à son plus bas niveau c’est très bien réglé, on peut facilement utiliser la tablette dans la pénombre sans s’aveugler. Et si on est en pleine lumière la luminosité maximale permet quand-même une bonne visibilité.

la résolution HD est suffisante dans ce cas
une super luminosité

Audio

Le seul et unique haut-parleur est un très bon élément sur cet appareil. Il permet plusieurs choses et il le fait bien je trouve. Il diffuse le son dédié au multimédia, le volume est correct, voire très bon. Il sert aussi aux appels mais attention ceux ci se feront en haut parleur et il fera aussi office de micro. J’apprécie quand la partie sonore est en façade et non sur la tranche inférieure. Je trouve que la synchronisation avec le contenu est meilleure.

Publicité

Performances et jeux

Ce n’est clairement pas un produit pour jouer. D’ailleurs son processeur montre déjà ses limites dans les petits jeux qu’on fait pour tuer le temps.
Cependant ses 3 go de RAM et le Qualcomm Snapdragon 450 lui permettent de ne souffrir d’aucun ralentissement. Que ce soit dans l’interface ou pour effectuer des tâches que l’on fait souvent avec ce genre de produit (visio, tracking gps, lecture de documents,…)

La photo avec la Core T4

j’ai été assez agréablement surpris de la qualité des appareils photos. Normalement sur ce genre de produit le soin apporté aux objectifs est inexistant mais ici c’est largement acceptable. Il y a même un flash à l’arrière pour palier à un manque de lumière. Malheureusement, ce n’est pas le cas à l’avant. Et quand la lumière se fait rare nous disparaissons pour nos interlocuteurs lors d’une visioconférence, c’est dommage. L’interface est simple à comprendre. On est pas perdu dans une dizaine de modes comme j’ai pu le voir sur d’autres appareils. D’ailleurs Crosscall a intégré une fonction dédiée à la photographie sous-marine Encore une fois on voit que la marque a réfléchi à son produit et c’est forcément une très bonne chose.

Autonomie et chargement

7000 mAh de batterie c’est largement suffisant. Surtout avec un processeur et un écran qui consomment peu. Mais cela impacte le temps de charge. Ici il va falloir attendre quatre heures pour une recharge complète. J’aurais bien aimé que Crosscall intègre une charge ultra rapide à la Core T4, comme peut le faire l’USB type C.

Sécurité de la Core T4

Pas de lecteur d’empreintes ici, mais simplement les systèmes basiques de verrouillage. Le schéma, le code pin et le mot de passe. C’est sobre mais diablement efficace. Il y a cependant smartlock pour que vous déverrouillez moins souvent l’appareil.

Points positifs

Une résistance à toutes épreuves
Des boutons personnalisables
Le haut parleur en façade
Le système de fixation magnétique pour des accessoires
L’impression d’avoir un gros téléphone (appels visio)
Les appareils photos qui sont plutôt bons 
Une double texture à l’arrière bien pensée et bien utile

Publicité

Points négatifs

Dédoublement des bordures qui agrandit grandement les dimensions de l’appareil
Manque de puissance
Pas de flash à l’avant
Pas de hauts parleurs stéréo
Une charge un peu longue

La note de Droidsoft

15/20 pour un geek
18/20 pour un baroudeur

Administrator please check availability of B0852LB4F9 on AMAZON

Conclusion

Est-ce que je vous conseille cette tablette ? Ça dépend si vous êtes un baroudeur. Un maladroit ou tout simplement un amateur de technologie mobile assez curieux comme moi. On voit bien que Crosscall a attendu le bon moment pour sortir une tablette. Android est mûr et les petits composants suffisent à faire tourner la bête .La marque a aussi réfléchi à toutes les facettes de cette Core T4. Le côté robustesse de l’engin a bien été pensé, ce système de fixation d’accessoires c’est du génie. Si je pouvais me le permettre, j’achèterai cette tablette et je vous invite à faire de même. C’est pour moi la meilleure façon de concevoir une tablette.

Publicité

1 comment on “Test de la Crosscall Core T4, la tablette ultime ?”

  1. Un super résumé !
    J’aurais dis, à quelques mots près, la même conclusion.
    Bien aimé ton point de vue en tant que geek/baroudeur.
    Juste le prix qui, selon moi, n’est pas cohérent vue la partie processeur embarqué.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité