OnePlus : problèmes de séparation sonore des écouteurs

S’il y a un avantage à utiliser des écouteurs au lieu d’enceintes audios, c’est que les écouteurs sont meilleurs pour créer une séparation sonore. Cela signifie que l’audio provenant du canal gauche ou droit est plus évident à distinguer lorsque vous portez des écouteurs que lorsque vous écoutez via des haut-parleurs. C’est plus agréable avec des écouteurs et l’expérience est bien meilleure.

Un problème mystérieux d’origine inconnue

One Plus 7 Pro écran

Cette séparation audio permet également de créer un effet plus immersif, mais pour les utilisateurs de OnePlus, un problème mystérieux gâche cette fonctionnalité plutôt simple. Selon plusieurs utilisateurs, il semble que lorsqu’une paire d’écouteurs est connectée à des téléphones OnePlus, il existe des cas où les canaux audio gauche et droit sont mal échangés. Un problème qui gâche l’immersion et l’expérience de l’utilisateur. En découvrant l’origine du problème, il serait logiquement plus simple de le résoudre mais dans ce cas précis les origines du bug sont plutôt floues ce qui complique un peu les choses.

Pour la plupart, cela semble être un problème qui affecte principalement les smartphones OnePlus 7, bien que certains signalements remontent au OnePlus 5. Il ne semble pas non plus y avoir de dénominateur commun dans la cause du problème, car les utilisateurs qui connectent leurs écouteurs via un dongle tiers ou un accessoire officiel sont affectés.

OnePlus n’a pas encore communiqué sur le sujet et les utilisateurs sont plutôt livrés à eux-mêmes.

Certains arrivent quand-même à le résoudre avec quelques astuces

Malheureusement, il n’y a pas de solution permanente à ce problème. Certains utilisateurs signalent qu’ils ont un certain succès en utilisant des lecteurs multimédias qui permettent aux utilisateurs d’échanger manuellement les canaux, tandis que d’autres prétendent avoir résolu le problème en rootant leur téléphone. Si tout va bien avec ce problème gagnant plus d’attention, OnePlus va y regarder de plus près et publier un correctif dans un futur proche, car avouons-le, c’est un peu embêtant.