Exclusion controversée de la 5G Huawei au Royaume-Uni

Depuis quelques jours, le monde de la technologie est bouleversé par une nouvelle. Il s’agit de la décision prise par le Royaume-Uni d’évincer le constructeur chinois d’équipements réseau, Huawei, de son réseau 5G. Suite à cette annonce, la réaction de Pékin ne s’est pas fait attendre. Découvrez dans cet article les probables raisons de cette prise de position et les éventuelles conséquences sur l’économie britannique et celle chinoise.

5g huawei, Exclusion controversée de la 5G Huawei au Royaume-Uni

Qu’est-ce qui aurait motivé cette décision autour de la 5G Huawei au Royaume-Uni ?

Le gouvernement britannique, par la voix de son premier ministre a officialisé l’exclusion de Huawei du réseau 5G, sur toute l’étendue de son territoire. Le même communiqué somme tous les opérateurs britanniques, utilisant les équipements du groupe chinois, à les remplacer par d’autres avant la fin de l’année 2027. A en croire, Boris Johnson, ce serait une mesure pour protéger le réseau national contre certaines menaces étrangères. Mais, pour le gouvernement chinois ce serait plutôt une « conspiration internationale » à son encontre, avec à sa tête le gouvernement de Donald Trump. D’ailleurs, d’autres nations européennes telles que la France et l’Allemagne auraient reçu des tentatives d’influence de la part de Washington. Ces pays n’y ont pas donné une suite favorable jusqu’à ce jour.

5g huawei, Exclusion controversée de la 5G Huawei au Royaume-Uni

Quelles conséquences éventuelles sur les économies de la Chine et du Royaume-Uni ?

Londres voudrait profiter de l’occasion pour booster certains prestataires de télécoms nationaux tels que Vodafone et BT dans le long terme. Mais dans l’immédiat, c’est plutôt le géant coréen des télécoms, Samsung, qui doit se frotter les mains, car elle serait en bonne posture pour approvisionner le Royaume-Uni en équipements réseau. Cette décision de Londres a été jugée discriminante et non équitable par le gouvernement chinois car elle impacterait gravement les investissements de la Chine dans ce pays. Pékin a promis une réaction à la hauteur de « l’affront » qui lui a été fait afin de préserver les droits et intérêts des entreprises chinoises à l’étranger. Les jours à venir nous situeront sur l’ampleur des représailles de la Chine.