Huawei compte produire ses propres puces pour smartphones dès 2022

Depuis la pandémie de Covid-19, nous entendons beaucoup parler des pénuries de puces. Un autre problème targue Huawei depuis des années, les sanctions américaines. À cause de ces dernières, Huawei n’a pas l’occasion de profiter des processeurs Snapdragon ou TSMC. La firme chinoise a ainsi décidé de produire ses propres puces Kirin dès l’année 2022.

huawei-produire-propres-puces-smartphones-2022

Des puces pour smartphones Made in Huawei à partir de 2022

Depuis 2019, Huawei ne peut plus profiter de ses fournisseurs habituels pour confectionner ses smartphones à cause des restrictions américaines. Afin de répondre aux États-Unis et vivre en toute indépendance, la firme vient d’ailleurs d’abandonner Android pour son système d’exploitation HarmonyOS.

Aujourd’hui, Digitimes affiche que l’entreprise chinoise abandonnerait ses fournisseurs actuels de puces pour confectionner lui-même cette pièce technologique essentielle des smartphones. Selon des sources proches de l’industrie, le média explique : « Huawei va installer sa première fabrique de puces à Wuhan, dans la province chinoise du Hubei« . Nous apprenons ainsi que la production devrait débuter à partir de l’année 2022.

Pour le moment, Huawei n’en serait qu’au stade de recherche et développement autour de ses puces. Digitimes souligne cependant que près de 10 000 personnes spécialisées dans la production de puces, d’équipements de communication optique et de radars laser pour voitures devraient être employées dans cette nouvelle usine de Wuhan.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.