Murena-One

Le Murena One, premier smartphone de la /e/Foundation

Ce Murena One nous fait sortir des sentiers habituels, pour trouver la voie vers la vie privée. Si vous ne connaissez pas la /e/Foundation, elle a pour but de dégoogler votre vie numérique. Ainsi, vos données personnelles seront bien moins exploitées.

Un smartphone dégooglisé pour votre vie privée

Ce Murena One est donc le premier smartphone crée par cette fondation. En regardant la fiche technique, un point peut questionner. L’OS embarqué est le /e/OS, basé sur Android. Toutefois, cela ne veut pas dire pour autant que Google peut exploiter des données de votre smartphone. Au contraire, cet OS open source n’est composé d’aucune application de Google. Il n’y aura donc pas Google Maps, pas de Google Calendar … Pour certains, ce peut être un vrai cauchemar, d’autres y voient enfin la possibilité de s’affranchir de l’ogre américain.

Murena-One

Faisons tout de même le tour de la fiche technique, pour savoir si ce smartphone vaut le coup. Déjà, on se place loin des derniers smartphones ultra haut de gamme. là, c’est du 349€. La fiche technique est donc en accord. On retrouve un écran LCD de 6.5 pouces. Il y a 4Go de RAM, 128 Go de stockage, et la possibilité d’avoir une double SIM, ainsi qu’une carte microSD. Le Murena One est propulsé par un Mediatek Helio P60, composé de 8 cœurs. Il ne faudra pas s’attendre à des folies. En même temps, les gamers n’ont pas l’air d’être le cœur de cible.

Pour finir sur la partie photo, on retrouve deux capteurs à l’arrière, un principal de 45 MPX. Le second est un ultra grand angle de 8 MPX. Là aussi, le volet photo ne devrait pas produire de bons résultats. Toutefois, pour faire tenir tout ça, il faut bien de la batterie. Ici, nous ne sommes pas en reste, avec 4500 mAh de batterie.

Peut-on vraiment avoir de la vie privée sur ce Murena One ?

Pour les plus attentifs, un point doit vous interroger. Android implique tout de même une chose pour obtenir des applications : le Play Store. En effet, celui-ci est incorporé, mais il est anonymisé, avec un système de note de confidentialité. On peut toujours passer par des apps Open source, et des web apps également (et autres filouteries avec les .apk).

 murena one cloud

Pour pallier au stockage en ligne que proposent Apple, Google et Microsoft notamment, Murena a la solution. Ils proposent un cloud basé sur des logiciels open source. Ainsi, vous pourrez stocker des mails, des calendriers, des contacts et des fichiers. Mais il y a également une suite bureautique en ligne permettant de pallier à G Suite ou Office 365. Les formules proposées par la fondation vont de 20 Go à 2 To de stockage, avec une formule d’essai à 1 Go de stockage.

Si vous n’êtes pas emballé par ce smartphone en particulier, mais par la philosophie, une option demeure. Sur le site de la marque, des alternatives sous le /e/OS sont proposés. Quant au Murena One, celui-ci sera donc disponible fin juin, à 349€. Le smartphone sera compatible avec tous les opérateurs français.

Maximilien
Etudiant en informatique, passionné de Technologie, et principalement de smartphones et accessoires connectés !