Des pirates profitent du phénomène Minecraft sur Android

Minecraft est un vrai blockbuster, qui a su séduire les gamers de 7 à 77 ans. Presque logiquement, des pirates ont profité de cet engouement pour s’attaquer à des utilisateurs peu suspicieux.

En effet, selon les chercheurs de l’ESET, jusqu’à 2,8 millions d’utilisateurs de smartphones Android ont pu être infectés par des malwares présents dans 33 applications autour de Minecraft, disponibles sur le Google Play Store.

Concrètement, ces apps promettaient aux joueurs d’avancer plus rapidement dans ce jeu, quitte à tricher. Mais en réalité, ces apps s’attaquaient rapidement à la naïveté de l’utilisateur.

Une fois que ces applications étaient installés sur un mobile, elles déclenchaient une alerte, pour annoncer qu’un virus a fait son apparition sur le smartphone. Pour s’en débarasser, une seule solution : accepter de payer un abonnement de 5 euros par mois.

En réalité, il ne faut surtout pas accepter cette combine et plutôt commencer par supprimer les applications touchées.

Voici une liste de fausses applications retirées du Play Store :

Figure 1 Removed fake applications

Et le message qui s’affichait pour annoncer la présence d’un virus :

Figures 4,5 Virus was found?

Figures 6-8 Scareware messages and a fake G-Data Mobile Security webpage

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.