Rachat Bouygues Telecom par Orange : les employés de Bouygues s’inquiètent du rachat potentiel

Orange et Bouygues Telecom devaient tous les deux dire ce matin si oui ou non le rachat de Bouygues Telecom par l’opérateur historique allait se faire. Ils ont finalement annoncé un délai jusqu’à dimanche. En attendant un éventuel mariage, les employés de Bouygues Telecom sont inquiets.

En effet, si le mariage a lieu, ils seront dispatchés chez les différents opérateurs actuels. Orange devrait en prendre plusieurs, tout comme SFR et Free. C’est justement cet élément qui dérange. « Si le mariage se fait, il faudra au moins un an pour que les transferts soient effectifs. D’ici là, les salariés des Bouygues Telecom vont devoir devenir schizophrènes. Par exemple, en boutique, ils devront continuer à vendre des services voués à changer de marque », s’inquiète Bernard Allain, représentant FO de Bouygues Telecom, cité par Le Figaro. De son côté, un salarié de Bouygues Telecom explique « Si la fusion n’a pas lieu, le Groupe Bouygues ne remettra pas d’argent dans sa filiale télécoms. Cela sera très compliqué ».

Pour la CFDT SFR, il y a une certaine urgence avec cet éventuel mariage. Le syndicat dénonce « une véritable machine à démotiver les salariés pour provoquer leur départ et supprimer des postes ». Par ailleurs, il demande « des engagements actualisés sur l’emploi, solidairement avec les évolutions en cours chez Bouygues Telecom ».

Orange-Bouygues-Telecom-Logos

Officiellement, Orange et Bouygues Telecom n’ont encore rien dit sur les emplois mais le sujet devrait être évoqué d’ici dimanche.

 

, Rachat Bouygues Telecom par Orange : les employés de Bouygues s’inquiètent du rachat potentiel
Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

5 thoughts on “Rachat Bouygues Telecom par Orange : les employés de Bouygues s’inquiètent du rachat potentiel”

  1. Bravo pour votre article

    Cela dit il y a des informations erronées concernant Bouygues Télécom.

    Il serait judicieux de faire ressortir les revendications des salariés quand vous faites parler un syndicat de salariés. On ne comprend pas ce que veulent les salariés Bouygues Télécom en lisant votre article ni les risques qui pèsent sur les emplois!

    Le rôle d’un syndicat est de revendiquer et non pas de décrire une situation!

  2. Les salariés de Bouygues Télécom sont inquiets pour leurs emplois et on peut les comprendre, garder la masse salariale de 4 opérateurs en passant à 3 opé … ça va être très très compliqué, on sait très bien qu’il y aura des postes supprimés à terme ..

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.