Au départ, YouTube ne devait pas être un site de vidéos comme aujourd’hui

Qui ne connait pas YouTube aujourd’hui ? C’est l’un des sites les plus visités au monde avec un milliard d’internautes par mois. On peut y voir toute sorte de vidéos, un système fort pratique. Mais au départ, YouTube n’était pas censé être un site de vidéos comme on peut le voir aujourd’hui.

Steve Chen, l’un des cofondateurs du site, a récemment expliqué que YouTube était censé être un moyen de mettre en ligne des vidéos pour draguer. Une personne pouvait ainsi se présenter à une autre personne pour que cette dernière puisse la voir en vrai et non seulement en photo. « C’était une évidence », explique Steve Chen. Et pourtant, les plans ont complètement changés depuis.

Au départ, les cofondateurs de YouTube avaient pour idée de facturer l’envoi de vidéo, à savoir 20 dollars. Une somme qui peut paraitre complètement dérisoire aujourd’hui sachant que l’on peut envoyer une vidéo gratuitement, et ce sur n’importe quelle plateforme.

Youtube-logo-624x351.jpg

Le succès n’étant clairement pas au rendez-vous en 2005, YouTube a donc décidé de s’ouvrir à tout le monde pour n’importe quel type de vidéo. On connait l’histoire ensuite. En 2006, Google rachète YouTube pour 1,65 million de dollars.

Livio Didier

Né en 1998 à Sanary, Livio Didier quitte rarement sa terre natale. Entre mer et collines, c’est via le net qu’il donne à ses activités une dimension internationale. En parallèle de sa scolarité, il développe la création de sites, d’applications et de jeux. Il n’a que 14 ans lorsqu’il signe un premier contrat de conception de site. Soucieux de démocratiser la culture, il étend sa première société Livio Informatique au domaine de la diffusion radiophonique par le web et inaugure en 2013 Radio Livio. Un an plus tard, il ouvre sa maison d’édition Livio Éditions, ayant pour mot d’ordre de favoriser l’accès au plus grand nombre. Ces trois activités conjuguées lui permettent aujourd’hui de diffuser des émissions musicales et culturelles, de proposer à moindre frais des ouvrages de qualité, de promouvoir des auteurs et même des musiciens. On ne compte plus les idées que Livio développe et les projets qu’il réalise avec l’enthousiasme tranquille qui le caractérise. Philanthrope, engagé, et sensible à tout ce qui touche le quotidien, nul doute que Livio Didier suive un parcours qui n’a pas fini de nous étonner.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.