Google veut combattre les notification abusives avec Chrome 84

Publicité

Google s’efforce désormais d’étouffer les demandes d’autorisation abusives de Chrome 84. En particulier celles avec des notifications abusives, indiquent des rapports récents. Comme indiqué par Google, les sites avec des demandes d’autorisation abusives ou des notifications abusives seront automatiquement inscrits dans le Quieter UI notifications.

astuces-chrome-android-smartphone

Mais que veut dire Google par « notification abusives » ?

Le terme « notifications abusives » est un terme assez vague. La société affirme que ce terme peut concerner un abus des notifications intégrées ou des notifications personnalisées. Mais, en résumé, cela inclut ceux qui induisent en erreur les utilisateurs, le phishing pour des informations privées et la promotion de logiciels malveillants. Les abus se divisent en deux catégories – «problèmes de demande d’autorisation» et «problèmes de notification».

Sur le premier type de problème, Google dit qu’il s’agit de « demandes conçues pour induire en erreur, tromper ou forcer les utilisateurs à autoriser les notifications ».

Les problèmes de demande d’autorisation sont une large catégorie qui inclut les sites qui nécessitent des autorisations pour être autorisés à accéder à un site. Inversement, il peut également inclure celles qui sont précédées d’autres invitations jugées trompeuses.

Publicité

Les problèmes de notification peuvent inclure de faux messages, des avertissements ou des boîtes de dialogue système. Cela comprend les attaques de phishing utilisées pour inciter les utilisateurs à entrer des informations personnelles. Mais il comprend également des notifications de logiciels malveillants – la promotion ou la liaison avec un mauvais logiciel.

À quoi ressemble la nouvelle interface utilisateur ?

Sur mobile, Chrome présentera aux utilisateurs une boîte de dialogue indiquant que les notifications ont été bloquées. Cela est accompagné d’une icône de cloche barrée. Un lien de détails et un «x» pour fermer la fenêtre contextuelle seront également clairement visibles. En cliquant sur « Détails », les utilisateurs seront informés que le site a été bloqué en raison de son mauvais comportement et vous donnera un aperçu de cette action.

C’est très bon signe de voir Google prendre au sérieux ce problème. Car avouons-le les notifications abusives peuvent être très embêtantes et exaspérantes.

Publicité
Publicité