Galaxy S31 (S30) : Samsung lance la production de la première puce mémoire LPDDR5 16 Go RAM

Après l’inauguration de la première puce mémoire LPDDR5 de 12 Go de RAM, l’année dernière, l’entreprise coréenne Samsung avait évoqué sa volonté d’en faire plus en augmentant la capacité de la RAM de la puce mémoire très vite. Ce projet a pris corps depuis quelques jours avec le lancement de la production à grande échelle de la puce mémoire LPDDR5 de 16 Go de RAM. Cet article vous propose un aperçu sur ce nouveau composant de Samsung.

Une puce pour la mémoire vie

Annoncées depuis plusieurs mois, les puces mémoire LPDDR5 de 16 Go de RAM viennent de connaître une entame de production dans les usines de Samsung par la division de fabrication des mémoires vives dynamiques. Il s’agit de puces qui permettront d’apporter une meilleure gestion de mémoire RAM aux smartphones de la marque. En décidant concevoir ces puces, le constructeur coréen entend franchir un nouveau seuil industriel et pallier la difficulté existante au niveau du développement des mémoires vives dynamiques sur le marché des smartphones.

Une rapidité de transfert de flux inégalable

Conçues sur de petites plaquettes et avec une technologie très avancée, ces puces sont destinées à fonctionner dans des smartphones implémentés de la 5G couplée d’une intelligence artificielle. La vitesse de transfert de ces puces a été améliorée de 30% par rapport à celles de 12 Go de RAM. Les puces LPDDR5 de 16 Go de RAM sont également beaucoup plus fines ce qui les rend compatibles aux smartphones 5G et autres Fligships pliables de la marque. Mais, se fiant aux habitudes de Samsung, les premières puces devraient être expérimentées sur les prochains smartphones haut de gamme de marque coréenne que sont les Galaxy S31 et S30.