Xiaomi blacklisté à son tour par le gouvernement américain

Le ministère américain de la Défense a ajouté neuf entreprises chinoises, dont le fabricant de smartphones Xiaomi , à une liste noire. Le gouvernement américain affirme que ces entreprises ont des liens avec l’armée chinoise. Le Département de la Défense qualifie ces entreprises de «sociétés militaires chinoises communistes» opérant directement ou indirectement aux États-Unis. Ces actions sont conformes à l’exigence statutaire de la section 1237 de la loi d’autorisation de la défense nationale pour l’exercice 1999. La loi oblige le ministère de la Défense à dresser une liste des entreprises détenues ou contrôlées par l’armée chinoise.

, Xiaomi blacklisté à son tour par le gouvernement américain

Une application de la loi qui coïncide avec la montée en puissance de la Chine

Le ministère n’a commencé à appliquer la loi que l’année dernière. Le dernier ajout porte le nombre total d’entreprises chinoises sur liste noire à 44. Cette liste comprend également des entreprises de l’aérospatiale, de la chimie et de plusieurs autres industries. Les noms célèbres précédemment placés sur cette liste noire incluent Huawei et SMIC. Les états-unis ont interdit à Huawei  de mener des affaires avec des entreprises américaines. Le géant chinois avait eu à occuper la première place des fabricants de smartphones. Cependant, celon les rapports, il pourrait reculer jusqu’à la septième position cette année.

BANDEAU PUBLICITE

C’est autour de Xiaomi maintenant

Xiaomi avait dépassé Apple pour devenir le troisième plus grand fabricant de smartphones au troisième trimestre, juste derrière Samsung et Huawei. Cependant, les dernières actions du ministère de la Défense peuvent désormais causer des problèmes à Xiaomi. Il ne s’agit que d’une interdiction commerciale, comme celle de Huawei, donc cela n’affectera pas la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise. 

L’entreprise nie toute liaison avec l’armée

Xiaomi a déclaré qu’elle « n’est pas détenue, contrôlée ou affiliée à l’armée chinoise et n’est pas une » société militaire communiste chinoise « . La société pourrait perdre un nombre important d’investisseurs d’ici la fin de cette année. Qualcomm Ventures est l’une des sociétés américaines connues investissant dans l’entreprise.

BANDEAU PUBLICITE
BANDEAU PUBLICITE

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BANDEAU PUBLICITE